Archives de catégorie : Eugène à la guerre

Le journal d’un poilu cent ans après

22 et 30 août : je suis opéré une deuxième fois

Le jeudi 22 août 1918
Je passe à la radiographie.
— — — interruption des notes
Le vendredi 30 août 1918
Je suis opéré une deuxième fois à 16 h par le médecin-chef Patel, pour compléter la résection du coude. Je suis mis ensuite en appareil suspendu avec irrigation, système Carrel.

Chartres 30 août 1918
Cher père,
Depuis votre départ, pas grand […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , | Laisser un commentaire

15 et 17 août : mon cher père, je serai très heureux de vous voir

Le jeudi 15 août 1918
Un aéroplane allemand vient survoler Chartres à 23 h et jette plusieurs bombes, tuant trois personnes.
Chartres 17 août 1918
Mon cher père,
J’ai reçu hier et ce matin deux lettres d’Eugène, me disant votre intention de venir me voir à l’hôpital. Je ne vous aurais pas demandé cette faveur, n’étant pas assez gravement atteint […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , | Laisser un commentaire

10 août 1918 : le bras, ça va mais la main me fait souffir

Le samedi 10 août 1918
Je quitte l’ambulance d’Ognon à 9 h et je vais embarquer à 10 h à Senlis, en train sanitaire avec couchettes. Nous sommes environ 200 blessés et nous sommes évacués sur un centre de fractures. J’ai mon bras droit dans le plâtre. Nous passons à Creil, Achères, Saint-Germain-en-Laye, Versailles, Saint-Cyr, Rambouillet, […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec | Laisser un commentaire

3 août 1918 : évacué et opéré dans une ambulance

Le samedi 3 août 1918
A 4 h, des automobiles d’ambulance américaines arrivent à Arcy[-Sainte-Restitue] et commencent l’évacuation des blessés. Il tombe encore des obus sur le village. Je suis transporté couché sur un brancard. Malgré nos souffrances nous sommes contents de sortir de la fournaise. Nous passons à Oulchy-le-Château, Billy-sur-Ourcq, Vouty. Nous croisons encore beaucoup […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

2 août 1918 : je reçois une balle de mitrailleuse dans le bras droit

Le vendredi 2 août 1918
La nuit a été calme. Au jour nous creusons des petits trous individuels dans l’avoine, de chaque côté de la route. Le lieutenant Tuffreau est installé à l’entrée d’un petit pont qui passe sous la route de Beugneux. Il y a ravitaillement à 7 h, à Wallée, et il y a […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

1er août 1918 : nous creusons des trous dans le champs de blé

Le jeudi 1er août 1918
Nous passons le reste de la nuit dans le petit bois, de chaque côté c’est la plaine. Au jour il y a attaque par le 206 et le 234 et d’autres divisions. A 8 h le 6ème bataillon reçoit l’ordre de se porter en avant nous faisons environ 3 km à […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

27-30 juillet 1918 : nous sommes entrés dans la grande fournaise

Le samedi 27 juillet 1918
Le 6ème bataillon quitte Boursonne à 5 h en camions automobiles. Le 5ème bataillon est parti hier soir. Nous passons à Pisseleux, Villers-Cotterets, Dampleux, Vouty, Ancienville, Chouy, où nous quittons les autos. Nous allons bivouaquer dans un bois à 1500 m de Chouy, le bois de Rozet-Saint-Albin. Le village de Chouy […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

24-26 juillet : toute la division se déplace pour une destination inconnue

Le mercredi 24 juillet 1918
Repos. M[esse] de 7 h (+). Nous recevons des ordres pour l’embarquement du régiment qui doit avoir lieu demain matin en gare de Villers-Daucourt [lieu-dit La Hotte]. Nous faisons les préparatifs. Toute la division se déplace pour une destination inconnue. Les permissions de détente sont rétablies. Il y a eu des […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

18-23 juillet 1918 : Nous traversons l’Aisne avant de stationner dans la Marne

Le jeudi 18 juillet 1918
Le 6ème bataillon du 344ème quitte Rarécourt à pied à 1 h. Nous passons à Froidos, Waly, Brizeaux, Triaucourt[-en-Argonne], Sénart, nous arrivons à Charmontois-l’Abbé à 8 h. Nous avons été toute la nuit debout. Nous y cantonnons avec le 5ème bataillon venant d’Auzéville. Le 4ème bataillon est cantonné à Brizeaux. Le […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

15-17 juillet 1918 : bientôt appelés sur un secteur très mouvementé

Le lundi 15 juillet 1918
Pendant notre déplacement, à 1 h du matin, une violente canonnade se déclenche à l’ouest de l’Argonne et jusqu’au Four-de-Paris. Le bruit court qu’une grosse attaque allemande est commencée ce matin. Des ordres arrivent au commandant et nous sommes alertés en cours de route à 2 h, entre Auzéville[-en-Argonne] et Jubécourt. […]

Publié dans Eugène à la guerre | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire