Archives mensuelles : décembre 2018

8 décembre 1918. Une auto : Pétain.

8 décembre 1918. Metz
Sur la vieille esplanade qui en a tant vu, et de toutes les couleurs, aujourd’hui la foule est bleue et kaki. A gauche des tribunes un tas kaki où brillent les reflets des cuivres de musique des Américains ; en face, le tas bleu des Français.
Une auto : Pétain. La taille un peu […]

Publié dans Un Goncourt dans la Grande Guerre | Marqué avec | Laisser un commentaire

7 décembre 1918. Les peintres d’enseignes ne savent plus où donner de l’échelle et du pinceau

7 décembre 1918. Saint-Avold
Les peintres d’enseignes ne savent plus où donner de l’échelle et du pinceau. […] Ah ! ils en ont assez de ces changements d’enseignes ! Ca leur coûte cher. Et au prix où sont les chemises en papier vous jugez de ce que vaut le pot de peinture à l’huile !
Saint-Avold, vite, vite se […]

Publié dans Un Goncourt dans la Grande Guerre | Marqué avec | Laisser un commentaire

6 décembre 1918. la VIIème Armée prend le commandement de toute la Lorraine

6 décembre 1918.
Militairement, voici : la VIIème Armée prend le commandement de toute la Lorraine désannexée avec Metz, Thionville (Diedenhofen), Château-Sâlins, Boulay (Bolchen), Morhange (Morchingen), Sarrebourg (Sarrburg) ; tout le cours de la Sarre depuis sa source du Donon jusqu’à Merzig en Palatinat avec Saar-union (Saar-Buckemheim), Sarreguemines (Saargemünd), Sarrebrück (Saar-brücken), Sarrelouis (Saarlouis) ; avec une large partie […]

Publié dans Un Goncourt dans la Grande Guerre | Marqué avec | Laisser un commentaire

5 décembre 1918 De Lure à Saint-Avold

5 décembre 1918 De Lure à Saint-Avold
J’ai pris pour plus de commodité une auto sanitaire. J’ai logé à l’intérieur Lorenzini, mon ordonnance, et Chaigneau, le serveur de notre popote, et mes bagages. Premières lueurs d’une aube mouillée. Lure dort. Lure dort dans le grand silence d’une petite ville que les guerriers ont abandonnée.  Adieu Lure.
[…]

Publié dans Un Goncourt dans la Grande Guerre | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

1er décembre 1918. La petite ville n’est presque plus folle

1er décembre 1918.  Lure
La petite ville n’est presque plus folle, la petite ville est presque sage. Sur le trottoir de la rue Grande, les petits garçons jouent à la toupie ; les ménagères, un fichu noir sur les cheveux, le filet au bras, vont chez le boucher où il y a de la viande et chez le […]

Publié dans Un Goncourt dans la Grande Guerre | Marqué avec , | Laisser un commentaire