20 – 23 octobre 1917 : je suis désigné pour surveiller une équipe agricole



Le samedi 20 octobre 1917
Je suis de jour. Il part un renfort de 50 hommes au 170ème, adjudant Langlet, sergents Castelin, Facon, et 25 hommes au 1er Bataillon de chasseurs à pied, adjudant Malausséna, sergent Vahé. Le colonel Hugot-Derville et le lieutenant-colonel Philippe viennent à Choisy[-en-Brie] le soir.


Le dimanche 21 octobre 1917
M[esse] de 7 h (+). Départ des stagiaires aux différents centres d’instruction. Je suis désigné pour surveiller une équipe agricole à partir de demain dans les communes de Choisy[-en-Brie], Chevru, Chartronges et Leudon[-en-Brie]. Le sergent Daugé va à Courchamp, près de Provins (9 km).
Le lundi 22 octobre 1917
Je conduis les hommes de mon équipe dans les maisons où ils doivent travailler. Je vais dans les quatre communes. Le sergent Rouvier rentre de permission.
Le mardi 23 octobre 1917
Je vais à Champbonnois. Je ne fais plus aucun service au bataillon. Je suis nourri à ma compagnie. On entend le canon du front.

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Cette entrée a été publiée dans Eugène à la guerre, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>