1-4 janvier 1917 : violent bombardement vers Soissons



Le lundi 1er janvier 1917
Nous avons repos toute la journée. Je vais à la messe de 9 h ½ à Baslieux. Le soir je vais à Courlandon.

Le mardi 2 janvier 1917
Exercice de lancement de grenades matin et soir. Nous voyons encore des ballons observateurs et des aéroplanes français. Temps pluvieux.


Le mercredi 3 janvier 1917
Exercice aux grenadiers matin et soir. Dans la nuit vers deux heures nous entendons un violent bombardement vers Soissons. Depuis que nous sommes à Baslieux, il y a tous les jours exercice pour toutes les spécialités : mitrailleurs, fusils-mitrailleurs, signaleurs, grenadiers, canon de 37, chacune dans son emplacement.
Le jeudi 4 janvier 1917
Exercice aux grenadiers le matin. L’après-midi pluie ; théorie dans les baraquements par les sergents instructeurs.

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Cette entrée a été publiée dans Eugène à la guerre, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>