21 – 27 juin 1917 : une semaine de permission à Bourgueil



Du jeudi 21 juin 1917

au mercredi 27 juin 1917
En permission à B[ourgueil]. Beau temps pendant toute la durée de ma permission. Le 22, Clément Moisy arrive en permission de 15 jours. Le 24, je vais à Ussé avec Aimée. Le 25, mort de ma cousine A. Rochard. Le 27, service de B. Gaudron, enterrement de Mme Rochard. Il y a en permission D. Plumel, Boulmet, C. Ruesche, E. Renou, A. Guion, Boireau, Niquet, R. Galbrun, etc…

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Cette entrée a été publiée dans Eugène à la guerre, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 21 – 27 juin 1917 : une semaine de permission à Bourgueil

  1. pponsard dit :

    Au fait, que devient notre futur Goncourt ?
    Il n’a pas pu être ravi à notre affection, puisqu’il recevra son prix dans une dizaine d’années…
    Est-il encore en  » convalo » ?
    Est-il atteint de la fameuse  » crampe de l’écrivain » ?
    Est-il prisonnier des Zaïans ?
    A-t-il été muté sur un front très lointain, là où aucune liaison avec l’extérieur n’est possible ?
    A-t-il déserté pour une séduisante danseuse de guedra ?
    Questions sans réponse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>