3 mai 2012
Chloé Bossard

« Moi président de la République » remixé par les internautes

Mercredi soir, François Hollande a marqué les internautes en prononçant seize fois « Moi président de la République », lors de la conclusion du débat d’entre-deux-tours face à Nicolas Sarkozy. Plusieurs remix de l’anaphore, longue de 3 minutes et 12 secondes, ont été diffusés sur le web aujourd’hui.

  • La version Daft Punk

Le rapport entre Daft Punk et François Hollande ? La répétition. L’instru d’Around the world, l’un des plus grand succès du groupe électro, accueille « Moi président de la République ». La formule est répétée à l’infini (du moins, un peu trop pour avoir eu le courage de compter). Entêtant, le morceau ressemblerait presque à la véritable chanson de campagne du socialiste, « Le changement, c’est maintenant« .

Lire la suite »

3 mai 2012
Presidentielle 2012

Après le débat, la grande bataille des vérifications

François Hollande l’a indiqué, à plusieurs reprises, lors des fréquentes querelles de chiffres avec Nicolas Sarkozy.  » Mes chiffres sont exacts. Chacun pourra en témoigner » a-t-il notamment interpelé le Président sortant sur la balance commerciale.

Pourtant, les deux candidats se sont trompés (ou menti selon son bord politique), plus ou moins. Mais au petit jeu des comparaisons, les analystes ont estimé que c’est Nicolas Sarkozy qui s’est le plus empêtré dans les chiffres.

(Owni)

L’équipe d’Owni a vérifié les 92 chiffres cités par Nicolas Sarkozy et les 45 donnés par François Hollande. Si le socialiste se trompe sur le nombre de postes supprimés dans l’Education nationale – 80.000 selon lui, 101.611 selon Owni – ou sur l’augmentation de la dette – 900 milliards en 10 ans selon Hollande, 917,3 milliards selon Owni qui cite l’Insee – Nicolas Sarkozy se trompe quand il dit que « l’Education nationale c’est la moitié de la fonction publique  » : 985.573 en 2009 dans le domaine selon l’Education nationale contre 5,298 millions de personnes employées dans la fonction publique selon le ministère.

Selon Owni, il se trompe aussi sur les énergies éoliennes ou sur le fait que la France était le seul à n’avoir connu qu’un trimestre de récession (ou moins) en 2009, selon l’OCDE la Suisse et la Suède sont dans le même cas. Enfin, le Danemark et la Suède ont bien une fiscalité (bien) plus lourde que la France, alors que Nicolas Sarkozy plaçait la France et la Suède comme les pays ayant les impôts les plus lourds.

2 mai 2012
Presidentielle 2012

Comment les équipes de François Hollande et Nicolas Sarkozy organisent la riposte

Sur les réseaux sociaux, les hashtags (mots clefs pour repérer les tweet ayant attrait au même sujet) sont déjà prêts. Et rabachés toute l’après-midi, avant le débat télévisé. Si le terme générique #LeDebat tourne pour rassembler l’ensemble des interventions, (voire #Pdl2012 pour quelques uns) d’autres comme #VoteHollande ou #FH2012 doivent permettre de distinguer (en cas de second degré notamment) les partisans du socialiste de ceux du président sortant qui utiliseront plutôt #NS2012 voire les sans ambiguité #francemolle ou #Mollande…

Lire la suite »

2 mai 2012
Chloé Bossard

Le débat d’entre-deux-tours, une tradition venue d’outre-Atlantique

Le désormais traditionnel débat d’entre-deux tours est devenu au fil du temps un passage obligé pour les deux finalistes, et un moment qui rassemble des millions d’électeurs devant leur poste de télévision. En somme, un moment presque institutionnalisé de la République.

Septembre 1960Richard Nixon et John Fitzgerald Kennedy inaugurent le débat télévisé, lors de la présidentielle américaine. C’est la première fois que les électeurs ont l’opportunité de comparer en direct les programmes et idées qui leur sont proposées. Les règles sont alors strictes et courtoises. Les deux candidats prennent en effet la parole tour à tour, sans jamais s’interrompre : chacun se lève rejoindre une tribune avant de s’exprimer. Ce soir là, le président sortant, blessé au genou, fait pâle figure face au jeune et fringuant Kennedy. De l’avis des spécialistes, ce débat s’avère décisif.

 

Lire la suite »

1 mai 2012
mariellaesvant

Hollande-Sarkozy : deux clips de campagne, deux visions de la France

A une semaine du second tour, François Hollande et Nicolas Sarkozy lancent leurs derniers hameçons de campagne. Meetings, rassemblements, déambulations, interventions dans les médias… Et clips de campagne, pour la version la plus codifiée. Chacun campe sur ses positions et affirme son style.

Le candidat socialiste, inamovible, décline les thématiques de ses 60 propositions : il parle de justice, de République exemplaire, de la jeunesse, de la santé, d’éducation, de maîtrise de la finance, de logement et solidarité. La référence à la tournure de cette fin de campagne – l’entrée en force de la thématique de l’immigration et la course à l’électorat frontiste – arrive en bout de course, avec un appel à ne pas diviser la France

Nicolas Sarkozy lui laisse la première moitié de sa vidéo à de supposés militants qui font l’apologie de son bilan et de son caractère, et prend la seconde pour la chasse aux voix frontistes : il parle « Europe passoire », retour des frontières en Europe, suspension de l’espace Shengen, diminution de l’immigration, pour terminer par un « Peuple de France, n’ayez pas peur ».

Comme en réponse à l’appel du candidat Ump, en fin du clip du candidat PS, les militants de François Hollande qui invitent à « dire non à ceux qui appellent à la peur ».

 
Clip de second tour de François Hollande


François Hollande : le clip de campagne du… par LeNouvelObservateur

Clip de second tour de Nicolas Sarkozy


Nicolas Sarkozy : le clip de campagne du second… par LeNouvelObservateur

29 avr 2012
Chloé Bossard

Avant le débat, Hollande et Sarkozy se livrent à des interviews croisées sur France 2

Le grand soir, ça sera mercredi. Nicolas Sarkozy et François Hollande se retrouveront alors face à face, sans filet. En attendant, les deux candidats à l’Elysée se sont livrés à des interviews croisées, menées dans une ambiance intimistes par Laurent Delahousse et diffusée ce soir dans le journal de France 2. Vidéos à l’appui ci-dessous.

« Une campagne, c’est toujours difficile », a commencé le président sortant, reconnaissant que le contexte de cette campagne est différent de celui de 2007. « La tonalité est plus grave », précise-t-il. Nicolas Sarkozy estime qu’une campagne électorale est « toujours une épreuve » qui nécessite « une grande force de conviction ». Surtout, « ce n’est pas ludique et ça ne doit pas l’être ». Et d’insister sur le fait que « le pouvoir ultime est dans les mains des millions de Français ». Nicolas Sarkozy, toujours devancé par son rival de huit points dans les sondages, estime que « les Français voient bien des choses », et qu’ils sont « impatients mais très lucides ».

Lire la suite »

28 avr 2012
Chloé Bossard

DSK relance l’hypothèse du complot à neuf jours du premier tour

Cherche-t-il à nuire à distance à Nicolas Sarkozy ? A-t-il du mal à digérer son éviction de la primaire socialiste pour raisons judiciaires ? Dominique Strauss Kahn a de nouveau évoqué la thèse du complot sur son arrestation, dans une interview au journal britannique Guardian.

Comme s’il s’agissait d’un avertissement, l’ancien chef du FMI a choisi de donner sa première interview depuis sa chute pile entre les deux tours de l’élection présidentielle. Il y explique comment, selon lui, ses « ennemis politiques » ont orchestré le scandale sexuel qui a éclaté à New York en mai 2011, détruisant ainsi volontairement sa candidature aux primaires socialistes, puis potentiellement à la présidentielle française. S’il ne pense pas que sa rencontre avec Nafissatou Diallo soit un piège, il assure que tous les événements qui ont suivi, dont l’enquête criminelle, ont été « façonnés par ceux qui ont un agenda politique » et qu’il s’agissait de « plus qu’une simple coïncidence ».

Lire la suite »

27 avr 2012
Presidentielle 2012
Commentaires fermés

Les Maquizards veulent peser sur la présidentielle… et même après

C’est à la fois un mouvement de résistance et un mouvement durable, explique Jean-Yves Demeunynck, porte-parole des Maquizards et seul  » visible  » parmi les anonymes du rassemblement. « C’est aussi un mouvement qui fait que nous souhaitons communiquer de manière anonyme, partant du principe que quand on communique à visage découvert, les mots et les propositions sont plus attribuées à une personne qu’à un projet« .

Les éditions Michalon les présentent :

« Les Maquizards Hauts fonctionnaires, anciens membres de cabinet ministériel, cadres ou dirigeants d’entreprises, citoyens engagés, les Maquizards sont un collectif anonyme ne se réclamant d’aucun parti politique. « 

Lire la suite »

26 avr 2012
Chloé Bossard

Nicolas Sarkozy, grand champion du Barotweet 2012

Quel candidat a fait le plus parler de lui sur Twitter durant la campagne ? Avec 2,3 millions d’évocations sur le réseau social, Nicolas Sarkozy devance son adversaire socialiste de près de 700.000 tweets depuis décembre, selon le baromètre publié aujourd’hui par l’institut LH2.

Sarkozy « le référent », Hollande l’indifférent

En outre, le Barotweet fait remarquer que la campagne a réellement débuté mi-février, à l’annonce de la candidature du chef de l’Etat. Alors que le meeting de François Hollande au Bourget le 22 janvier a donné lieu à plus de 9.000 citations, celui de Nicolas Sarkozy à Villepinte le 11 mars a été mentionné plus de 40.000 fois. Selon l’institut, ces chiffres montrent que le président sortant est « le personnage référent de la politique sur Twitter ».

Lire la suite »

26 avr 2012
Chloé Bossard

Marine Le Pen écrit une lettre acerbe aux deux finalistes

« Messieurs les candidats, un peu de respect ! » C’est ainsi que Marine Le Pen a choisi d’interpeller les deux candidats au second tour, qui, selon elle, « insultent » ses électeurs en lorgnant sur leurs voix. « Je ne peux laisser la campagne d’entre-deux-tours se dérouler sans m’adresser à vous et vous inviter à cesser l’insulte et le mépris », écrit-elle aujourd’hui dans une lettre ouverte, mettant Nicolas Sarkozy et François Hollande dans le même sac.

La présidente du Front National, qui a séduit 6,4 millions de votants, répond ainsi aux deux finalistes, qui ont tour à tour qualifié sa poussée électorale de  »vote de crise » pour le socialiste, et de vote de « souffrance » pour le président sortant. « Il n’y a pas d’un côté des Français qui voteraient avec leur intelligence et de l’autre des Français qui voteraient par instinct ou par réflexe, comme des animaux« , s’insurge la leader d’extrême-droite.

Lire la suite »

Pages :«1234567...29»