La sélection de la semaine : Cachés, Ma cuisine illustrée – Printemps, Prince Valiant, Antitype, Nicodémus Red et En chemin elle rencontre



SelectionSemaine17

Chaque semaine, Case Départ déniche pour vous quelques petites merveilles parmi les dernières nouveautés. Voici la sélection pour la fin de ce mois d’avril avec au programme : Cachés un album sur le handicap, un livre de recettes culinaires Ma cuisine illustrée – Printemps, une intégrale d’un classique de la bande dessinée Prince Valiant, Antitype l’histoire revisitée de Saint-Paul, un chasseur de dragon avec Nicodémus Red et un album engagé sur l’égalité femme-homme avec En chemin elle rencontre. Un menu très copieux, Bonnes lectures !

Cachés, un bel album sur les handicaps

cachésMirranda Burton a animé, plusieurs années durant, une classe d’art réservée aux adultes présentant des problèmes psychologiques ou intellectuels. Elle a donc décidé de raconter dans Cachés, ces rencontres fortes en émotions et riches d’enseignement. L’occasion pour elle de sortir des sentiers battus et de s’ouvrir à l’inconnu, en rupture de tous ses repères habituels.

Mirranda Burton nous conte les différentes rencontres avec différents élèves aussi surprenants qu’attachants. Il y a Eddie qui, consciencieusement, accumule des points noirs sur sa feuille de papier, Steve le trisomique qui adore dessiner, à sa façon et au tableau, les prévisions météorologiques, Julie qui semble si absorbée dans son œuvre qu’elle ne voit plus le reste du monde…

L’auteur livre un récit touchant, sensible mais très humble face aux différentes situations de handicaps. Empli d’une douce humanité, cet album en noir et blanc, s’est vu attribué en 2011, le prix du meilleur roman graphique australien de l’année. Mirrande Burton dépeint des portraits attachants souvent drôles mais quelques fois dérangeants.

  • Cachés
  • Auteur: Mirranda Burton
  • Editeur: La boîte à bulles
  • Prix: 14 €
  • Sortie: avril 2013

 Ma cuisine illustrée – printemps :

un livre de recettes amusant

cuisine illustrée

Vous aimez cuisiner ou vous aimeriez cuisiner et vous n’êtes pas très sûr de vous, alors l’album Ma cuisine illustrée – Printemps est fait pour vous. On y retrouve des recettes mises en image par des auteurs de bandes dessinées ou des illustrateurs.

Treize illustrateurs partagent une centaine de recettes de saison. Ce livre, entre bande dessinée et ouvrage de cuisine, s’appuie sur l’utilisation de fruits et de légumes locaux de saison. Cela a plusieurs avantages : soutenir les petits producteurs, c’est écologique, c’est meilleur pour la santé et plus savoureux. Les illustrations permettent de rendre la recette simple à réaliser et amusante à regarder.

Parmi les recettes, on peut retrouver en mars, les pâtes aux poireaux et crevettes mais aussi le cake au citron, en avril, on peut s’essayer à la réalisation d’un cabillaud aux épinards ou encore le tiramisu mangue et enfin, en mai, les petites mains pourront cuisiner du taboulé quinoa ou une panna cotta. En annexe, les auteurs illustrent des astuces concernant la chantilly, le beurre ou encore les bagels.

Avant de commencer, Kness, l’éditrice, nous distille des petites astuces pour simplifier la vie des futurs cuisiniers : l’organisation, les couteaux, le menu, les courses, comment choisir les produits, la viande et le poisson et surtout elle insiste sur le fait que la cuisine n’est pas une corvée.

Les recettes sont visibles sur le Trumblr.

  • Ma cuisine illustrée – Printemps
  • Auteurs: collectif
  • Editeur: CFSL ink
  • Prix: 19,90 €
  • Sortie: 11 avril 2013

Une intégrale pour (re)découvrir Prince Valiant

prince valiantPendant 35 ans, Hal Foster a fait vivre sous ses crayons Prince Valiant. Crée en 1937, Prince Valiant est une saga où l’aventure épique et la fantaisie romantique s’entremêlent. Paru en strips tous les dimanches, ses aventures compte 3700 pages. Réaliste dans son exécution visuelle et noble dans son sujet, dépeignant un temps de guerriers légendaires, d’Histoire teintée de légende, Prince Valiant est un chef-d’oeuvre éternel dont l’histoire nous avait été contée avec brio par l’Oncle Erwann, qui n’hésite pas à la qualifier de plus belle bande dessinée de l’histoire.

Dans ce deuxième volume, Prince Valiant aide son père à reconquérir son trône dans le royaume de Thulé, se bat aux côtés du roi Arthur et est fait chevalier de la Table ronde en récompense pour son courage et son esprit.

Toujours en quête d’action, Val décide de rassembler une armée pour combattre la horde de Huns qui descend sur l’Europe du Sud. Mais après la victoire, il découvre que la corruption règne toujours plus loin à l’ouest de Rome. Val se met donc en route avec Sire Gauvain et Tristan; et le trio vit toutes les aventures : escapades galantes, faux emprisonnement et audacieuses évasions.

Dans cette intégrale, Hal Foster fait évoluer son personnage. Val est beaucoup moins naïf qu’à ses débuts parce qu’il devient un véritable chevalier. Plus stratège, il est aussi plus adroit lors des combats et paraît invincible. Le valeureux chevalier est fier de mettre en pratique son vœu de chevalier, à savoir, protéger la veuve et l’orphelin; et c’est dans ces conditions qu’il est le plus à l’aise.

Avec un sens inné de la narration, l’auteur marquera des générations futures de dessinateurs. La précision du dessin permet de rendre le récit très vivant et fera de cette série, un chef-d’œuvre.

  • Prince Valiant, intégrale 2 : 1939-1940
  • Auteurs: Hal Foster
  • Editeur: Soleil, collection L’âge d’or
  • Prix: 29.95 €
  • Sortie: mars 2013

Antitype :

l’histoire de Saint-Paul revisitée par Ralf König

antitype

Ralf König revient avec un nouvel album, Antitype, le dernier tome de la trilogie inspirée de la Bible. Après Prototype, qui mettait en scène Adam et Ève, puis Archétype, qui proposait une nouvelle vision de l’histoire de Noé et son arche, Antitype s’attache au général juif Saul de Tarse, qui devint Saint Paul après une illumination. Même s’il n’a jamais rencontré Jésus, il est investi d’une mission divine : aller en Grèce pour convertir les habitants qui croient aux dieux de l’Olympe.

Accompagné du serpent d’Adam et Eve, représentant la tentation, Saint Paul se mit à prêcher l’évangile autour de la Méditerranée pour répandre la parole de Jésus, mais son discours se heurta à un auditoire, notamment grec. Les grecs, polythéistes, étaient plus enclin à mordre la vie par tous les bouts qu’à écouter sa morale. Il va en faire l’amère expérience sur un bateau très gay le menant à Athènes. Il sera même déstabilisé par un autre prêcheur illuminé qu’il rencontrera dans la capitale grecque.

Ralf König s’attaque ici avec virulence aux préceptes de l’Église judéo-chrétienne, il égratigne tour à tour les illuminations de Saint-Paul, ses difficultés à évangéliser les foules, mais aussi les grecs. Le tout est mis en exergue par le serpent, faisant office de conscience, mais pas toujours d’un secours utile par ses paroles.

  • Antitype
  • Auteur: Ralf König
  • Editeur: Glénat
  • Prix: 14.95 €
  • Sortie: 17 avril 2013

Nicodemus Red :

la chasse aux dragons d’Hillrude est ouverte !

nicodémus red

Nicodémus Red est la nouvelle série d’héroïc-fantasy de Didier Crisse, et c’est un événement car il rejoint les éditions Ankama. Il a décidé de déléguer le dessin à Maba.

Nicodémus décide de répondre au défi lancé par l’Empire, à savoir, aller chasser les dragons d’Hillrude. Pourtant il ne sera pas le bienvenue dans ce grand nord hostile, par ses habitants et son rude climat.

Londonsburg, 1870. Nicodémus Red est un justicier au grand cœur. Aimé des habitants, il chasse les petits brigands qui sévissent dans les faubourgs de la ville. Le bourgmestre Mac Allister annonce l’ouverture d’une grande chasse aux dragons dans le nord du pays et il invite Nicodémus à y participer. Celui-ci accepte facilement. Quelques semaines s’écoulent et plusieurs équipages sont prêts à relever le défi. On retrouve une équipe de scientifiques, ainsi que Wild Bill, l’aventurier d’Amériland, mais aussi deux sinistres équipages : celui de la comtesse et celui du Baron Noir. Les 5 groupes se dirigent donc par des moyens de transports fabuleux, vers Hillrude.

Mais les Noordmen, habitants de la région, sont sceptiques. Ils vivent en paix avec les dragons, après les avoir combattus pendant des siècles. La nouvelle de la chasse qui s’annonce sur leurs terres menace la fragile paix des frontières.

Didier Crisse, en grand spécialiste du genre ; il a crée les univers de L’épée de Cristal ou encore Atalante, livre ici un récit classique d’héroïc-fantasy. Ce premier tome de Nicodémus Red est plaisant, bien maîtrisé même si un ou deux équipages en moins auraient permis de fluidifier l’histoire. Manuel Barbez, Maba, en bon élève de Crisse, mène le récit d’une façon dynamique et son univers steampunk est agréable. Il existe un vrai filiation graphique entre Crisse et Maba.

  • Nicodémus Red, tome 1 : Les dragons d’Hillrude
  • Auteurs: Didier Crisse et Maba
  • Editeur: Ankam
  • Prix: 13,90 €
  • Sortie: 18 avril 2013
Image de prévisualisation YouTube

En chemin, elle rencontre : les artistes

se mobilisent pour l’égalité femme-homme

en-chemin-elle-rencontre3Après les deux premiers tomes parus en 2009 et 2011 aux éditions Des ronds dans l’O et en collaboration avec Amnesty International, voici le troisième album de cette série En chemin elle rencontre consacré à l’égalité femme-homme.

Les sujets forts développés dans cet opus sont : le sexisme dans le langage, le rôle de l’éducation dans l’appropriation de l’espace, le sexisme dans les jouets, le droit à l’éducation pour les filles, la tenue vestimentaire en milieu scolaire et le harcèlement de rue, l’inégalité femme-homme dans la sphère politique et ses conséquences sur la vie au quotidien, l’inégalité des salaires et le plafond de verre, la violence économique dans le couple, les conséquences des violences faites aux femmes sur les enfants.

Dans cet album, nous retrouvons des bandes dessinées comme Le match de foot de Marie Moinard et Anne Rouvin ou encore le très beau récit Cage de Damien Marie et Marc-Rénier, en passant par Panique de Olivier Le Bellec et Damien May ; mais aussi des illustrations souvent humoristiques de Caza, Tignous ou Lécroart, et enfin des textes sur des sujets Le droit à l’éducation des filles, Droits, égalités en politique et au travail…

Si les sujets traités dans En chemin elle rencontre sont très sérieux, ils ne sont pas démoralisants pour autant. L’alternance avec des dessins d’humour permet aussi un certaine légèreté.

Un sublime album à découvrir et à soutenir. Il reste tant à faire pour l’égalité femme-homme !

  • En chemin elle rencontre, tome 3
  • Auteurs: collectif
  • Editeur: Les Ronds dans l’O
  • Prix: 18,80 €
  • Sortie: février  2013
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Cette entrée a été publiée dans Adulte, Aventure, Dans les bacs, Fantastique, Grands classiques, Histoire, Humour, Jeunesse, Roman graphique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>