6 jan 2012
Presidentielle 2012

Une bombe atomique et un grand RamDam au MoDem ?

Christine Boutin ne s’en cache pas, elle connait toutes les difficultés pour obtenir ses 500 parrainages. Alors qu’elle a clairement dit qu’elle envisageait un ralliement à droite entre les deux tours, elle ne croit pas à un 21 avril 2002 à l’envers.  Et si elle n’arrivait pas à finalement figurer parmi les candidats à la présidentielle, elle avait promis  » une bombe atomique ».

 

Vendredi 6 janvier sur le plateau de la Matinale de Canal +, elle en a dit un peu plus. Elle a accusé l’UMP de Jean-François Copé et le PS de Martine Aubry de bloquer la démocratie en demandant à ses élus de ne pas disperser leurs parainages. Pour Christine Boutin,  » si Monsieur Sarkozy ne débloque la situation » et si elle n’arrive pas à obtenir ses signatures, elle ne sortirait pas sa « bombe atomique ». Pour elle, les consignes politiques, les pressions sur les élus locaux quant aux signatures sont un  » déni de démocratie « . Si la droite assume cette voie, elle soutiendra alors un autre candidat à la présidentielle.

Qui ? Pas François Hollande qui manque de gnaque. Mais François Bayrou est une possibilité. Cette annonce ne provoque pour autant pas de ramdam au MoDem. C’est « une blague » même pour Jean-Luc Benhamias, vice-président du MoDem qui sur le jdd.fr la trouve trop réactionnaire sur certains sujets pour qu’il puisse croire à son ralliement.

Et Hervé Morin, président du Nouveau Centre et candidat, il serait prêt à l’accueillir ?

Leave a comment

*



RSS Feed Abonnez-vous au flux RSS du blog