23 déc 2013
Le capitaine des pieds carrés
Commentaires fermés

Les clubs de L1 ont eu la mauvaise idée de… (bilan à la trêve)

… de croire qu’Ochoa allait continuer à avoir 7 mains (Ajaccio)

Ochoa ne voit plus la vie en rose

Ochoa ne voit plus la vie en rose

Le problème de l’ACA est en fait sa plus grande richesse : depuis 2011, Guilermo Ochoa est, et de loin, le meilleur joueur ajaccien. Ses prouesses dans les buts masquent, match après match, les insuffisances de ses partenaires, tout particulièrement en défense. Sauf que le Mexicain a fini par redevenir humain. Peut-être que 7 pieds vont pousser à Eduardo pendant la trêve…

… d’associer un dépressif chronique à un déprimé qui ne se soigne pas (Bordeaux)

L'amour c'est faire la gueule dans la même direction

L’amour c’est faire la gueule dans la même direction

Francis Gillot – Jean-Louis Triaud : la paire Prozac des Girondins. Dès que Daibaté se casse la gueule, on a l’impression que c’est précisément sur les pompes de son entraîneur et de son président. Bon, en même temps, quand tu te traines depuis plusieurs saisons Planus et Henrique en défense centrale, t’as vraiment aucune raison d’avoir le moral.

… de penser que Kevin Berigaud allait vraiment planter 30 buts cette saison (Evian-Thonon)

C’est pas que le p »tit Kevin ait démérité, il fait son taf d’avant-cenre plutôt pas mal. Mais c’est surtout qu’en dehors de lui, y’a vraiment personne en attaque. Bon, en même temps, l’ETG a réussi à refiler le super sur-côté Khlifa à l’OM. C’était déjà un très gros coup.

… d’additionner Samassa et N’Dy Assembe pour obtenir 1 bon gardien (Guingamp)

1-1 = à peine 1. Ni le Malien, ni le Camerounais, ne donnent vraiment satisfaction. Dommage pour une équipe qui, pour le reste, exploite à 100% un potentiel plutôt modeste. La connerie à ne pas faire serait de recruter Gregorini pendant le Mercato.

… d’avoir accepté le fils de René Girard dans le staff (Lille)

Déjà, à Montpellier, Nicolas Girard n’était jamais le dernier pour chercher des embrouilles (avec l’équipe adverse, le banc adverse, l’arbitre, le public, les ramasseurs de balle, JFK…). Au Losc, le fils à René continuer à jouer les p’tits caïds. Dommage car son père, lui, semble assagi depuis son arrivée dans le Nord.

… complètement déconner avec Gomis (Lyon)

ton sur ton

ton sur ton

Comment se tirer une balle dans le pied ? Demandez à Jean-Michel Aulas, qui a réussi le tour de force de priver son équipe de son meilleur attaquant pendant plusieurs semaines, pour finalement ne pas le vendre et le récupérer un tantinet vexé. Heureusement pour l’OL, Bafé est pro malgré tout.

… de miser sur Anigo (Marseille)

Il l’avait pourtant juré : jamais plus entraîneur de l’OM. Et pourtant le revoilà en sauveur de la patrie marseillaise. A-t-il savonné la planche à Baup ? Sans doute pas. Va-t-il faire mieux que lui ? Sans doute pas, puisque le bilan de Baup avec l’OM est tout de même très satisfaisant.

… de croire que Falcao n’alliat pas déprimer devant 2.118 spectateurs (Monaco)

Le Colombien est un grand joueur, un grand attaquant. Mais si on lui avait dit qu’il n’y aurait aucun public à Monaco, il aurait signé au Qatar, pour encore plus de dollars et un des gradins tout aussi clairsemés.

… de refuser Djibril Cissé (Montpellier)

La crête du Djib, mais sans le Djib

La crête du Djib, mais sans le Djib

Loulou n’en a pas voulu pour une sombre histoire de platines. Résultat il se retrouve à se faire prêter Mbaye Niang, qui est presque pire niveau fringues, et qui n’est pas mieux, du moins pour l’instant, niveau patates décochées de partout.

… de ne pas anticiper la fin de contrat de Djordjevic (Nantes)

Résultat : le meilleur (et le seul ?) buteur du club va soit partir pendant la trêve sout attendre la fin de saison pour s’éclipser pour pas un rond. Dans tous les cas une mauvaise affaire.

… d’espérer une aussi bone saison de Cvitanich (Nice)

Si l’Argentin était vraiment constant, il ne serait sans doute pas sur la Côte d’Azur, les gars, non ?

… continuer à faire comme d’habitude (Rennes)

C’est bien connu, on ne touche à une recette qui n’a pas fait ses preuves. Décevant saison après saison, le Stade Rennais semble parti pour toucher le fond cette année.

… d’y croire (Sochaux)

Face aux supporters sochaliens, Hervé Renard a tout prévu, même le pire.

Face aux supporters sochaliens, Hervé Renard a tout prévu, même le pire.

Y’a des effectifs, t’as beau faire tout ce que tuveux, tu peux rien en tirer. Et malgré son expérience dans Game of Thrones, la bataille est perdue d’avance pour Hervé Renard.

… de ne pas se placer en pharmacie (Toulouse)

Un match de Toulouse, c’est une petite sieste garantie au bout de 20 minutes. Un médiacament sans ordonnance et super efficace.

… de croire qu’on peut jouer sans défenseur de métier (Valenciennes)

Lier son avenir à la seule présence de Gary Kagelmacher, c’est moche. C’est pourtant ce qu’a fait VA en vendant tous ses défenseurs dignes de ce nom avant de se faire prêter l’improbable Uruguayen par Monaco.

… d’investir dans un musée plutôt que dans une pelouse (Saint-Etienne)

Collectionner les vieux maillots et les Mercedes vertes, c’est bien, mais evoluer sur un gazon digne de ce nom, c’est mieux. Sauf à vouloir collectionner aussi les chevilles foulées et les genoux luxés.



Comments are closed.



la planete foot

suivez-nous aussi sur

LES PIEDS CARRES : LE ONZE DE DEPART

Une partie de l'effectif

L'équipe des Pieds Carrés est composée d'une bande de journalistes issus du quotidien la Nouvelle République, de journalistes venus d'autres horizons et de quelques spécialistes mondialement reconnus (au moins dans leur quartier) :

Parmi les titulaires indiscutables,

Frédéric Launay

Anthony Raimbault

Jérôme Boissel

Paulin Aubard

Jean-Marc Duret

Benjamin Henry

Axel B.

Alan De Silvestri

Gaëtan Briard

Jérémy Sopalski

la maison mere

L'ACTU NATIONALE

  • L'Equipe
  • Les cahiers du football
  • SO FOOT