6 juin 2015
Le libero des pieds carrés
Commentaires fermés

La 5e dimension : la dernière séance

Cette saison, Les Pieds Carrés ont offert au football de district une tribune. Plus particulièrement à ses tréfonds, ses secrets les mieux gardés. En l’occurrence, la cinquième division, plus bas échelon départemental et, par conséquent, national. À quelques heures de la fin du championnat, l’AS Esvres (3) se prépare à recevoir le leader du championnat : Sainte-Maure (2). De quoi, logiquement, en faire un fromage.

Le poncif ayant été, depuis des mois, l’un des fils rouges de cette chronique, pas de raison de changer son fusil d’épaule alors que le crépuscule de la saison est sur le point de s’installer. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de démarrer sur les chapeaux de roue. Vous êtes prêts ? C’est parti pour l’avant-dernière fournée chez les chouchous des Pieds Carrés.

Les Esvriens ont du caractère. Parfois même du mauvais caractère (photo LPC : Sabrina Fournier).

Les Esvriens ont du caractère. Parfois même du mauvais caractère (photo LPC : Sabrina Fournier).

Toutes les bonnes choses ont une fin. Les moins bonnes aussi, d’ailleurs. Et ce n’est pas plus mal. Mais là n’est pas le propos, puisque c’est d’une bonne chose dont il s’agit. Cette chose ? La saison de l’AS Esvres. De tout le club, globalement, mais pour ne pas déroger à la règle établie depuis quelques mois, nous n’aborderons, ici, que celle de l’équipe 3 du groupe senior. Une bonne saison s’achève, disions-nous. Une saison qui aurait peut-être pu être meilleure. Mais qui aurait aussi pu être bien pire, c’est une certitude.

Ce dimanche, l’ASE reçoit le leader incontesté du championnat, le FC Sainte-Maure/Maillé. Des visiteurs déjà assurés de conserver leur première place. Et qui auront à cœur – cela serait légitime – de finir sur une bonne note, même loin de leurs bases. Troisième attaque, meilleure défense, meilleure différence de buts, plus grand nombre de victoires, plus petit total de défaites… Les Sainte-Mauriens font figure d’épouvantail.

Christopher a soigné sa sortie (photo LPC : Sabrina Fournier).

Christopher a soigné sa sortie (photo LPC : Sabrina Fournier).

Face à eux se dressent de vaillants Esvriens. La semaine dernière, les troupes de Benjamin Henry (alias coach Riton, si vous suivez cette chronique régulièrement) ont su ramener deux bons points d’une terre réputée pour être aussi hostile qu’accueillante (paradoxal, hein !) : La Celle-Saint-Avant. Chaque joueur qui a déjà foulé cette pelouse a déjà ressenti ce sentiment ambivalent. Celui d’être bien reçu avant, après, mais d’être au champ de bataille pendant la rencontre. Soit exactement le genre de rencontre que les Esvriens auraient été en mesure de perdre moult fois cette saison. Mais plus maintenant, non.

Et pourtant, dire que les choses n’étaient pas bien engagées tient, une fois encore, de l’euphémisme. Rapidement menés, particulièrement caractériels et – par voie de fait – déconcentrés, les Blancs auraient pu lâcher. Qui leur en aurait voulu ? Nombreuses sont les équipes à avoir laissé des plumes sur ces terres… Qui leur aurait voulu ? Leur coach, pardi ! D’autant que ses troupes se montraient aussi appliquées à créer du jeu qu’à ronchonner pour un oui ou pour un non. Finalement, un très bon match de football livré pour une équipe de CM2… Une égalisation du junior Aldo et une petite soufflante plus tard, les Blancs reprirent de plus belle. Et malgré une erreur de relance fatale, ils revinrent encore au score, par l’intermédiaire d’un Christopher parfait pour sa dernière sortie de la saison.

Un résultat satisfaisant après deux victoires de suite. Un résultat qui permet surtout aux Esvriens de maintenir la balance victoires/défaites dans le positif (9/8, pour deux nuls) et de s’emparer sur le fil de la cinquième place du classement. Alors certes, le concurrent direct pour ce strapontin, Manthelan, ne devrait pas avoir trop de difficultés à s’imposer ce dimanche. Histoire de maintenir une bonne dose de pression. Mais si les p’tits Blancs ne partent pas favoris pour cette dernière de la saison, ils ont l’occasion de prouver que la cinquième place n’est par usurpée. Allez, et comme le rideau est sur le point de tomber, on vous conseille même de mettre une petite pièce sur eux. C’est cadeau. C’est pour la dernière séance.



Comments are closed.



la planete foot

suivez-nous aussi sur

LES PIEDS CARRES : LE ONZE DE DEPART

Une partie de l'effectif

L'équipe des Pieds Carrés est composée d'une bande de journalistes issus du quotidien la Nouvelle République, de journalistes venus d'autres horizons et de quelques spécialistes mondialement reconnus (au moins dans leur quartier) :

Parmi les titulaires indiscutables,

Frédéric Launay

Anthony Raimbault

Jérôme Boissel

Paulin Aubard

Jean-Marc Duret

Benjamin Henry

Axel B.

Alan De Silvestri

Gaëtan Briard

Jérémy Sopalski

la maison mere

L'ACTU NATIONALE

  • L'Equipe
  • Les cahiers du football
  • SO FOOT