23 août 2013
Le capitaine des pieds carrés
Commentaires fermés

Le top 11 improbable (11) : les lofteurs de la L1

Pour des raisons diverses – finances, choix tactiques, comportement –, ces joueurs n’ont plus vraiment d’avenir dans leurs clubs respectifs, qui cherchent à les vendre à tout prix, ou presque.

1. Gennaro Bracigliano (Marseille)

L’ancien gardien de Nancy était arrivé à Marseille en 2011 pour offrir une alternative crédible à Steve Mandanda. Mais ces rares apparitions lui ont fait perdre tout crédit. Au point que l’OM est allé chercher au Havre le jeune Brice Samba, promis à un bel avenir.

Celui de Bracigliano ne s’écrit plus dans les Bouche-du-Rhône, et marseille cherche à s’en débarrasser à tout prix. Seul petit problème : il faudrait trouver un club prêt à payer le salaire de l’intéressé, à savoir… 80.000 euros mensuels ! Pas mal pour un gardien n°3…

2. Matthieu Chalmé (Bordeaux)

Chalmé s'organise ses mises au vert personnelles

Chalmé s’organise ses mises au vert personnelles

Revenu en Gironde après un prêt à Ajaccio, Chalmé est barré par Mariano et Faubert. Et il faudrait un miracle pour qu’il joue plus de 10 matchs par saison. Un miracle, c’est justement sur ça que mise l’agent du latéral droit : « On l’a vu l’an passé. Bordeaux a prêté Matthieu à Ajaccio et Mariano s’est blessé. On ne souhaite à personne de se blesser, mais c’est un scénario qui peut arriver.  »

En attendant Bordeaux reste à l’écoute des appels éventuels. Mais le téléphone ne sonne pas beaucoup.

3. Jérémy Morel (Marseille)

S’il reste, et c’est bien son intention, Morel jouera sûrement. Mais avec Mendy, venu du Havre, l’OM tient déjà son successeur. Alors tant qu’à faire, autant économiser un salaire.

4. Onyekachi Apam (Rennes)

Le Nigerian alterne les périodes en Bretagne : soit blessé, soit en méforme. C’est peu de dire que Montanier ne compte pas trop sur lui. Un club anglais devrait bien finir par faire une offre, ou une clinique…

5. David Rozehnal (Lille)

Le Tchèque, 33 ans, est un peu en bout de course. Et il n’est pas le premier choix, ni le deuxième, pour la charnière centrale lilloise. Il va bien falloir qu »il se décide à aller se finir en Bundesliga.

6. Momo Sissoko (Paris SG)

Le sourire du banni

Le sourire du banni

Lui, c’est vraiment un lofteur. Laurent Blanc le calcule encore moins que Sakho, c’est dire. Mais malgré des prestatations décevantes l’an passé avec Paris, le Malien garde une bonne cote en Italie et en Angleterre. Faut juste s’habituer à l’idée de quitter la ville lumière pour West Bromwich.

7. Jimmy Briand (Lyon)

Il va partir, mais où ? Dans un club moyen de L1, en Angleterre ou dans les Emirats ? Seule certitude, l’équipe de France semble désormais très, très, mais alors très loin pour l’ancien Rennais.

8. Mathieu Bodmer (Paris SG)

Bon, Ok, il est un peu lent. Mais c’est uand même un sacré joueur. Et sur le banc du PSG, il ne fait pas tâche. Et pourtant, Paris n’en veut plus. Ou c’est plutôt Bodmer qui veut jouer, et donc partir. Il ferait va faire le bonheur d’un paquet de clubs de L1 (sauf peut-être Monaco, hein).

9. Bafetimbi Gomis (Lyon)

"Je t'ai déjà dit non, Jean-Michel. Je joue pas."

« Je t’ai déjà dit non, Jean-Michel. Je joue pas. »

LE bars de fer. Pas d’accord pour prolonger aux conditions de l’OL, pas d’accord pour aller dans n’importe quel club un peu pourri (genre Cardiff), Bafe est prêt à patienter dans les tribunes de Gerland. Qui va enfin mettre fin à cette situation ubuesque, qui prive la L1 de l’un de ses rares attaquants de talent ?

10. Ismaël Bangoura (Nantes)

Il n’a pas joué cette saison, et a pourtant déjà fait beaucoup parler de lui. Nantes a en effet bien failli être interdit de recrutement en raison des conditions de son transfert. Autant dire qu’on ne le retiendra pas en Loire-Atlantique. Retour aux Emirats ?

11. Ibrahima Touré (Monaco)

Il a fait un malheur en Ligue 2, mais Monaco a changé de dimension. Entre Falcao et Touré, bizzarement, l’ASM a choisi le Colombien. On fait le pari que s’il signe dans un autre club de L1, Touré laissera des regrets au club de la Principauté.



Comments are closed.



la planete foot

suivez-nous aussi sur

LES PIEDS CARRES : LE ONZE DE DEPART

Une partie de l'effectif

L'équipe des Pieds Carrés est composée d'une bande de journalistes issus du quotidien la Nouvelle République, de journalistes venus d'autres horizons et de quelques spécialistes mondialement reconnus (au moins dans leur quartier) :

Parmi les titulaires indiscutables,

Frédéric Launay

Anthony Raimbault

Jérôme Boissel

Paulin Aubard

Jean-Marc Duret

Benjamin Henry

Axel B.

Alan De Silvestri

Gaëtan Briard

Jérémy Sopalski

la maison mere

L'ACTU NATIONALE

  • L'Equipe
  • Les cahiers du football
  • SO FOOT