18 sept 2012
Le capitaine des pieds carrés
Commentaires fermés

Le Top 11 improbable (8) : les erreurs de casting de l’été

1. Alexis Thébaux (Brest)

Certains font entrer le loup dans la bergerie, mais le Stade Brestois a choisi, lui, de convier le chat noir dans la rade. Pour remplacer son Steeve Elana volant, parti financer sa retraite à Lille, le club breton a en effet jeté son dévolu sur l’ancien portier de Caen, qui a passé la saison dernière à ramasser les ballons dans ses filets. Et voilà qu’il s’apprête à remettre ça dans le Finistère.

Y’a vraiment des mecs qui aiment se faire du mal : Thebaux, Thebaux parce que t’es courageux. Une vanne, pour une défense qui prend l’eau, jouée à la guitare :

Image de prévisualisation YouTube

2. Gregory Van der Wiel (Paris SG)

6 millions d’euros, à l’échelle du Qatar Saint-Germain, c’est presque un pourboire. Un pourboire refilé à l’Ajax pour s’assurer les services de Van der Wiel, latéral international. Mais le Néerlandais ne va quasiment pas jouer puisque Jallet va devenir tout bonnement énorme cette saison.

Et tant qu’à prendre un arrière droit qui ne sert à rien, pourquoi ne pas avoir rappelé Bernard Mendy, histoire de faire honneur à la glorieuse histoire du club parisien. Bon ceci dit, faut reconnaître que Van der Wiel porte vachement bien le sac de sport :

Image de prévisualisation YouTube

3. Thimothée Kolodziejcak (Nice)

Le joueur le plus pénible du championnat quand il s’agit de rédiger la fiche technique d’un match. Au moins, à Lyon, il avait la décence de ne pas jouer souvent. Son point fort : une hygiène capillaire irréprochable.

4. Daniel Congré (Montpellier)

Congré, c'est pas la joie

Transformer un défenseur prometteur en un absolu boulet : voilà le tour de force réussi en moins de 5 matchs par Montpellier.  Impressionnant à Toulouse, Congré est devenu, 5 millions d’euros, consternant dans l’Hérault. Nicollin a vraiment joué les radins : an rallongeant 37 millions d’euros supplémentaires, il s’offrait Thiago Silva.

5. Milan Bisevac (Lyon)

Associer un Serbe au Croate Lovren en défense centrale ? Mmmh, mmh, et pourquoi pas recruter aussi le Bosniaque Spahic pour pimenter le tout. 

6. Salif Sané (Nancy)

Bordeaux a dû avoir du mal à cacher son bonheur. Avoir réussi à prêter l’an passé l’un des deux frères Sané tenait déjà du miracle. Mais voir Nancy lever en prime l’option d’achat ressemble à un énorme jackpot. D’autant que le club lorrain a en plus déboursé 1,2 millions d’euros pour recruter ce gabarit certes imposant à la technique, disons, originale. Sané sera, c’est vrai, utile la saison prochaine en Ligue 2.

7. Adrian Mutu (Ajaccio)

Mutu est à moitié fan de Rika Zarai

Soi-disant une star de niveau internationale. Mouais, mais si Mutu était encore ce qu’il a été, aurait-il vraiment signé à Ajaccio ? Bon, on est d’accord.

8. Joey Barton (Marseille)

Un fan des forbans sur la Canebière !  Ton club tourne bien, tu n’arrêtes pas gagner, c’est l’harmonie au sein du groupe, bref, tu t’emmerdes grave. Remets du piment dans ton club, embauche un Barton ! Au moins tu es sûr que Valbuena prendra les taquets qu’il mérite à l’entraînement, et que plus personne en face n’ouvrira sa bouche en face. Et puis tu économises sur le logement : les Baumettes, c’est gratuit.

Le CV vidéo de Barton :

Image de prévisualisation YouTube

9. Brandao (Saint-Etienne)

Le désormais classique « j’ai pas touchaouuu » va donc retentir à nouveau sur les pelouses de L1. Après celles des autoroutes du sud de la France, le Brésilien aussi précis qu’une pince dans un stand de peluchesa décidé d’aller d’aller visiter les aires de services du Forez. Bon, sur un malentendu, il trouvera peut-être l’ouverture.

10. Ilan (Bastia)

Difficile de quitter la Corse quand on y a  gouté. Ejecté d’Ajaccio, Ilan a réussi à rebondir à Bastia. Prochaine étape, le Gazélec ?

11. Dario Cvitanich (Nice)

Un Argentin au nom croate qui arrive sur la côte d’Azur en provenance des Pays-Bas ? Et pourquoi un Suédois  d’origine bosno-croate récruté en Italie qui débarque à Paris, tant qu’on y est ? Cvtanich – Ibrahimovic, même combat ? C’est ce qu’espère Nice, qui, au pire, pourrait se consoler en embauchant pour sa web-télé l’épouse du joueur, journaliste de profession.

Version alternative du penseur de Rodin

Ah, elle est aussi mannequin. Et son mec, aussi buteur ?



Comments are closed.



la planete foot

suivez-nous aussi sur

LES PIEDS CARRES : LE ONZE DE DEPART

Une partie de l'effectif

L'équipe des Pieds Carrés est composée d'une bande de journalistes issus du quotidien la Nouvelle République, de journalistes venus d'autres horizons et de quelques spécialistes mondialement reconnus (au moins dans leur quartier) :

Parmi les titulaires indiscutables,

Pierre-Yves Croix

Frédéric Launay

Olivier Pirot

Paulin Aubard

Sylvain Taillandier

la maison mere

L'ACTU NATIONALE

  • L'Equipe
  • Les cahiers du football
  • SO FOOT