1 mar 2013
Le libero des pieds carrés
Commentaires fermés

P.U.B.S. : les grands duels (volume 2), Barça – Real, suite et fin

P.U.B.S. ou Pros Utilisant le Ballon pour des Sous ! La rubrique de votre blog préféré de football qui parle de pubs, de football et de tout ces fils de pubs ! (oh batard, tu parles pas de ma pub comme ça !)

Après le Barça – Real, disputé mardi en Coupe du Roi, les deux géants du football mondial se retrouvent ce samedi en Liga. Nous vous l’avions promis la semaine dernière : c’est l’occasion pour nous d’analyser un peu plus encore l’antagonisme entre les deux grands d’Espagne à travers la publicité.

Lors du précédent épisode de P.U.B.S., nous vous avions montré que les marques et les publicitaires surfaient sur la médiatisation de ce duel à répétition… sans pour autant choisir un camp… Histoire de ménager la chèvre (ben oui, quand même Puyol, il a un peu une dégaine de chèvre, non ?) et le chou (énorme de Mourinho et Ronaldo !) et de ne pas se couper d’une partie des supporters et donc des recettes sonnantes et trébuchantes qui vont avec !

Sauf que… Comment réussit-on à résoudre cette équation quand il s’agit de faire une publicité pour la bière Estrella Damm (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé), alors même que la brasserie Damm est fortement ancrée à Barcelone ? Compliqué, non ?

Ben oui, c’est facile de nous vendre de l’Espagne à tout va à grands coups de clichés, façon L’Auberge espagnole… La preuve en trois exemples : trois courts métrages publicitaires, plein de soleil avec en plus une B.O. pas dégueu pour ceux qui aiment bien la pop indie genre I’m from Barcelona (finalement tous les chemins mènent au Camp Nou !), qu’on vous offre ici. Oui on sait, ce n’a pour l’instant pas de rapport au foot, mais c’est pour vous plonger dans l’ambiance !

  • Ici la version « El Bulli« , le célèbre chef (pour la BO, « I wish that I could see you soon » de Herman Düne) :
Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
  • Ou encore, celle-ci du retour au pays (BO : « You can’t say no forever »  de Lacrosse)…

Voilà, vous y êtes ? Le soleil, les jolies filles, la plage… Une petite bière et les tapas qui vont bien avec… Ne reste plus qu’à se mettre devant la télé et à se régaler d’un bon clasico !

Alors justement, quand il s’agit de parler football. Estrella Damm change un tout petit de ton. On est plus dans le léger, dans l’amour de vacances… Bref, on n’est plus au pays des Bisounours ! Y a quand même des choses importantes dans la vie, des choses graves !

Et contrairement, à ses petits camarades, la brasserie catalane choisit son camp ! C’est clair, c’est net, c’est tranché ! Et c’est même en catalan dans le texte !

C’est en VO, mais sous-titré (à condition de bien activer le sous-titrage de votre lecteur).

Image de prévisualisation YouTube

Là, la pub se fait même lyrique pour dire tout l’amour qu’un Catalan peut avoir pour son Barça… Et en plus, vous avez reconnu le célèbre interprète principal de Good Bye Lenin, le Barcelonais Daniel Brühl.

Donc vous le voyez, a priori, le pari d’Estrella semble bien compliqué pour se rallier les faveurs des afficionados merengue… Qu’à cela ne tienne ! La marque houblonnée enfonce le clou avec cette autre pub, toujours en catalan :

Image de prévisualisation YouTube

En clair, pour ceux qui auraient le cerveau aussi carré que nos pieds (oui mais nous, on parle couramment catalan, ou pas…), cette publicité raconte que le Barça dispose des trois meilleurs joueurs du monde, tous formé au club, comme la plupart de leurs brillants coéquipiers… Que Barcelone et la Catalogne ont la Sagrada Familia, Gaudi, des lacs, des rivières, des parcs… Bref, que c’est le plus bel endroit du monde, plein de richesses… Que Tenim : nous avons !

C’est culotté finalement de la part du brasseur, mais finalement pas tant que cela ! Car ces publicités permettent de faire parler de lui, en bien à Barcelone, ou en mal à Madrid… Et le principal, dans une publicité, c’est qu’on parle de l’objet à vendre !

D’ailleurs, comme d’autres pubs Estrella du même genre, celle ci a été pastichée par des supporters du Barça… Et la version Merengue, en Castillan, a fait le tour des télés et de la toile…

Image de prévisualisation YouTube

En substance, la version catane disait « Nous avons », la version Merengue dit « Qu’est ce que nous n’avons pas ? » « Nous avons eu Zidane… Nous avons Kaka… Mourinho… Mais nous n’arrivons pas à les battre… »

Cela chambre dur… Et on se doute que pour les supporters du Real, la pilule doit être amère… Sauf qu’après tout, une première gorgée de bière, c’est aussi amère… Alors, finalement, le pari d’Estrella est réussi.

Et puis, les Madrilènes peuvent aussi se consoler avec leur récent succès en Copa del Rey :

http://www.dailymotion.com/video/xxt9no

Avec un Cristiano Ronaldo encore une fois supersonique ! Il faut dire que le garçon ne recule devant aucun moyen pour parvenir à ses fins, même pas le slow-motion (après l’arbitage vidéo, le foot progresse à grands pas côté nouvelles technologies…) !

Image de prévisualisation YouTube

Allez, bon clasico !

 



Comments are closed.



la planete foot

suivez-nous aussi sur

LES PIEDS CARRES : LE ONZE DE DEPART

Une partie de l'effectif

L'équipe des Pieds Carrés est composée d'une bande de journalistes issus du quotidien la Nouvelle République, de journalistes venus d'autres horizons et de quelques spécialistes mondialement reconnus (au moins dans leur quartier) :

Parmi les titulaires indiscutables,

Frédéric Launay

Anthony Raimbault

Jérôme Boissel

Paulin Aubard

Jean-Marc Duret

Benjamin Henry

Axel B.

Alan De Silvestri

Gaëtan Briard

Jérémy Sopalski

la maison mere

L'ACTU NATIONALE

  • L'Equipe
  • Les cahiers du football
  • SO FOOT