Flux pour
Articles
Commentaires


L’Afrique, c’est le thème de cette publication trimestrielle librement consentie par les blogueurs de jazz du Z Band. Vous trouverez en fin de billet les liens actualisés au fur et à mesure des parutions de mes camarades.

Afrique et jazz ? Les liens avec les artistes afro-américains sont si forts… Mais c’est d’un trio de ptits blancs d’Europe dont j’ai envie de vous parler.

Sclavis/Romano/Texier, ou l’histoire photosensible de trois périples au coeur de l’Afrique :

  • Carnet de route (Label bleu, 1995), né d’une tournée de trois semaines dans six pays d’Afrique centrale.
  • Suite africaine (Label bleu, 1999), où le trio et son griot – le photographe Guy Le Querrec – sillonnent l’Afrique du Sud et l’Afrique de l’est
  • African Flashback (Label bleu, 2005), un voyage en Afrique imaginaire, le trio composant ses morceaux à partir de photos de voyage de Le Querrec.

s

Sclavis/Romano/Texier, ou le pied de nez aux z’énervants z’analystes du jazz, prompts à classer ces trois-là dans un horrible fourre-tout de « musique improvisée européenne » au motif que leurs racines créatives, définitivement, n’ont rien à voir à avec l’Afrique.

Sclavis/Romano/Texier, ou la liberté de créer. D’imaginer leur Afrique, dans les percussions d’une clarinette basse sans anche, dans la transe d’une ronde sans fin sur les peaux des toms, dans le sombre contrechant d’une contrebasse.

Sclavis/Romano/Texier, ou l’Afrique dans le jazz avec photo mais sans cliché, sans pastiche. Un récit à trois voix d’une rencontre, d’une séduction, d’un envoûtement…

Image de prévisualisation YouTube

Les contributions du Z Band à cette édition « Afrique et jazz » (liens mis à jour au fur et à mesure des parutions)

Flux Jazz : Bobby Few « Beautiful Africa »
Maître Chronique : Coltrane « Africa brass »
Jazz Frisson : Abdullah Ibrahim et le temps dérobé
Jazzques : Oran Etkin
Mysterio Jazz : D’Gary, guitariste malgache
Ptilou’s blog : Afrique en chambre, Ballaké Sissoko & Vincent Segal

8 Réponses à “Afrique : la trilogie Sclavis/Romano/Texier”

  1. Jazz Frisson dit :

    Je ne saurais dire combien de fois j’ai écouté African Flashback, fasciné autant par la musique que par les photos du livret!

    Excellent choix!

  2. ptilou dit :

    Arrgg ! je pose des commentaires et ils s’impriment même pas … (j’ai pas dû passer le déchiffrage des Kapchas). Tout cela pour dire que j’ai même pas l’opus de 2oo5 dans mes étagères… c’est ballot !

    • Eh, je viens de repêcher tes deux comm’ dans les oubliettes, faits attention à bien reproduire les codes :-)
      Et achète l’opus 2005, c’est encore le plus facile à trouver, et quand même, une trilogie c’est mieux avec trois albums ;-)

  3. dolphy00 dit :

    Toujours époustouflé par Sclavis, depuis … pfffft … tant de temps !

  4. Bill Vesée dit :

    J’y reviens, pour une remarque qui me trotte dans la tête : ce qui est particulier avec le trio Romano/Sclavis/Texier c’est qu’ils ont conservé leur style habituel (du free jazz européen) et qu’ils arrivent pourtant à évoquer l’Afrique.
    Combien d’autres musiciens seraient capable de ça sans même utiliser le moindre instrument africain ?

  5. ptilou dit :

    Excellent choix ! Trois disques indémodables… sauf que je m’aperçois que je ne possède pas le dernier 2oo5 ! ;-)

  6. Bill Vesée dit :

    Ces trois-là sont des magiciens, et leurs trois disques de pures merveilles.
    Merci de le rappeler, La Pie !

Laisser un commentaire

*