Flux pour
Articles
Commentaires


Double actualité pour l’ONJ, l’orchestre national de jazz en ce mois de mai 2018 :

  1. La parution d’un coffret CD- DVD retraçant le concert donné pour les 30 ans de cet ensemble à géométrie aussi variable que les chefs qui l’ont dirigé
  2. L’appel à candidatures pour son futur directeur artistique, après 4 années de mandat admirablement remplies par Olivier Benoit

ONJ30ans

  • P… déjà 30 ans ! Sans vous la faire séquence nostalgie, sachez que mon intérêt pour le jazz a  commencé en 1987 avec « Mozambic » de Michel Portal  entendu par hasard à la radio, et l’album « ONJ 87″, signé Antoine Hervé, le 2e chef de l’ONJ après un mandat d’une seule année confié à François Jeanneau, acheté au pif, pour voir.

C’est dire si cet ONJ et les musiciens qui s’y sont succédé font partie de ma vie d’amateur de musique… et pour une bonne part, de ma discothèque constituée au fil de ces 30 ans !

Enregistré à La Villette en septembre 2016, le concert qui fait l’objet de ce CD – DVD anniversaire, tout juste sorti, retrace 30 ans de création jazz hexagonale en reprenant un morceau de chacune des » époques » de l’orchestre, de François Jeanneau l’ouvreur en 1986 à Olivier Benoit en 2016, et désormais sortant.

Et cet album est une réussite. Au fil des morceaux on entend bien sûr la différence de ces chefs et de leurs inspirations, mais la sélection des morceaux, et sans doute aussi  le fait qu’ils soient tous (ré)interprétés par la même formation, font que la sensation qui domine est celle d’une belle cohérence, d’un chemin aux virages parfois surprenants, aux côtes abruptes, aux raccourcis risqués, mais qui, indéniablement, va dans une seule direction : l’avenir.

  • L’avenir est aussi d’actualité, dans le choix imminent du prochain directeur artistique de l’ONJ, le mandat d’Olivier Benoit arrivant à terme à la fin de cette année.

Sur les 26 dossiers reçus, 7 candidats ont été retenus pour un ultime tour de sélection. La liste a été dévoilée par Jazz Magazine le 19 mai. Sont encore en lice Pierre de Bethman, François Corneloup, Laurent Dehors, Régis Huby, Raphaël Imbert, Grégoire Letouvet et Frédéric Maurin.

Faites un tour sur Internet et vous verrez que le choix risque d’être difficile entre tous ces talents ! Certains connaissent bien l’ONJ pour y avoir joué comme musicien, d’autres sont (ou ont été) à la tête de grands ensembles, beaucoup ont une démarche liant improvisation et musique contemporaine…

Seul regret : pas une seule femme dans cette liste. C’est révélateur de ce milieu où elles ont vraiment du mal à se faire une place. Ce serait quand même bien que ça change…

Décision après le 29 juin, jour de l’audition des finalistes. Après, il faudra constituer le nouvel ONJ (avec une parité femmes – hommes, ce serait chouette ça aussi !)  et prendre son envol.

On a donc encore quelques semaines pour remercier Olivier Benoit d’avoir conduit la barque durant ces 4 ans, et gravé de magnifiques étapes musicales dans quelques capitales européennes. Il semble que ce voyage n’ait pas été de tout repos. Ce qui lui donne encore plus de mérite d’avoir su amener la barque à bon port. Bravo, et bon vent, Olivier !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Une Réponse à “L’ONJ fête ses 30 ans et cherche un nouveau chef”

  1. ballu marc dit :

    bonjour,
    j ‘ai toujours suivi l’ ONJ , mais à écouter son travail de composition depuis des années , ponctué par un dernier opus en big band PURSUIT OF HAPPINESS absolument remarquable , je trouve que c’est un scandale que Thierry Maillard ne soit même pas sur la short-list des 7 derniers qualifiés en lice. Savez-vous qui fait la sélection des dossiers des postulants ?
    cordialement
    MB

Laisser un commentaire

*