Flux pour
Articles
Commentaires


Du 24 au 28 avril 2018, c’est la 3e édition du festival Jazz or Jazz au Théâtre d’Orléans.

jazzorjazz2018

Avec la même recette qui semble convenir à tout le monde, celle de la carpe et du lapin, soit la juxtaposition en un même lieu et dans le même temps de deux programmations très différentes : têtes d’affiche internationales vs jazz aventurier hexagonal, on est prié de faire son choix.

Malgré ce renoncement assumé au décloisonnement culturel (dont le public ne veut pas de toute façon, excepté quelques olibrius dans mon genre), le festival Jazz or Jazz mérite le respect. Toutes les soirées proposées sont de belle qualité, et je vous engage à consulter le site internet du festival pour vous en rendre compte.

Ou alors suivez mon choix !

  • L’ONJ à Chicago vendredi 27 avril.

On file un an de mandat en rab’ à Olivier Benoît à la tête de l’Orchestre national de jazz en espérant qu’il revisite pour nous une autre capitale européenne (après Paris, Berlin, Oslo)…. et il colle toute sa bande de talentueux musiciens devant les partitions d’un Américain !

« The city was yellow : the Chicago suite », voilà le titre de cette nouvelle création de l’ONJ, composée par Mike Reed, batteur héritier des grands noms du free jazz, de ceux qui, débarqués à Paris il y a 50 ans, formaient un « Art ensemble of Chicago » aussi radicalement libre qu’un vol de pavés de mai… Belle idée !

Antipasti : le quartet de Mike Reed, qui jouera avec l’ONJ.

Image de prévisualisation YouTube

Si vous faites ce choix, vous aurez droit en première partie de soirée à un autre concert : The Sync, un quartet franco-américain – et paritaire, trop rare pour ne pas être signalé ! – avec Sylvaine Hélary (flûtes), Fred Lonberg-Holm (violoncelle), Eve Risser (piano) et Mike Redd (batterie).

  • Théo Ceccaldi « All stars » mercredi 25 avril

Ils ont osé. Donner une « carte blanche » au violoniste orléanais Théo Ceccaldi, sacré « Révélation  de l’année 2017″ aux Victoires du jazz, auteur du tout récent et génialissime « Amanda Dakota », etc,  etc, etc. (consultez les archives du blog, ça ira plus vite)

Annoncés comme invités pour cette soirée hors normes découpée en trois parties (duo, trio, quartet) : Daniel Humair, Joëlle Léandre, Daniel Erdmann, Jim Hart, Christophe Monniot, Bruno Chevillon. All stars !

Antipasti : Théo Ceccaldi trio, avec Valentin Ceccaldi (violoncelle)  et Guillaume Aknine (guitare)

Image de prévisualisation YouTube
  •  et pourquoi pas aussi…

Régis Huby & The Ellipse, une grande formation entre jazz et musique classique (jeudi 26 avril)

Chris McBride Big band, la machine à swing (samedi 28 avril)

… et  le 3e tremplin jazz samedi 28 à partir de 15 h, sous la houlette de l’association Ô Jazz !

>>> Tous les détails, les tarifs, etc sont sur le site Jazz or Jazz

 

 

Laisser un commentaire

*