Flux pour
Articles
Commentaires


Quelle soirée de rêve hier à Jazzin’ Cheverny !

Un magnifique voyage autour du monde au soleil couchant offert par Steve Shehan et son excellent quartet, suivi d’une interprétation explosive du répertoire de Ray Charles, animée par Eric Legnini et ses musiciens, et enflammé par Kellylee Evans et Sandra Nkaké, deux  chanteuses superbes et généreuses.

On ne relâche pas la pression, ce samedi 27 juin, Jazzin’Cheverny attend encore du très beau monde.

Profitez de la place du village dès 12 h avec les fanfares Saugrenue et Gratkipoils, avant de compléter votre plateau-repas à 15 h avec une tranche de Steak.

Image de prévisualisation YouTube

 

Une petite limonade de Beauce pour vous rafraîchir, et hop, on enchaîne, toujours sur la place de l’Eglise, avec Thierry Leu trio à 16h30 et FD Parcours Libre à 18h30.

Image de prévisualisation YouTube

 

Une p’tite barquette d’éperlans et son verre de cour-cheverny bien frais plus tard, on se dirige vers les grilles du château pour une nouvelle soirée d’anthologie. Qui débutera à 20h30 avec le plus déjanté des duos voice n’ bass au monde, Musica Nuda.

Image de prévisualisation YouTube

 

Meravigliosi, ces Italiens, pas vrai ?

Et quelle entrée en matière pour un autre déjanté du jazz à 22 h, Guillaume Perret et son Electric Epic. « Sax bomb » va tout faire sauter à Jazzin’ !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Laisser un commentaire

*