Flux pour
Articles
Commentaires


A peine les portes des fabuleuses Soirées Tricot d’Orléans refermées (on y reviendra bientôt), nous voici redescendant la Loire, vers le Petit Faucheux à Tours, qui accueille mardi 17 février le nouveau trio de Joachim Kühn.

Kuhn-Boisseau-Lillinger-940x380

(Photo Emmanuelle Vial)

Pas n’importe quel pianiste, cet Allemand ! Un maître pour lequel l’art du trio n’a aucun secret.

L’un des plus célèbres fut celui qu’il mena pendant des années, avec le regretté contrebassiste Jean-François Jenny-Clark et le  batteur libertaire Daniel Humair.

Aujourd’hui, c’est avec le délicat contrebassiste Sébastien Boisseau (souvent entendu au côté d’Alban Darche), et le jeune batteur allemand Christian Lillinger que Joachim Kühn, 70 printemps au compteur, retrouve ses marques. On s’en réjouit d’avance.

A noter aussi en première partie un duo violon / violoncelle qui n’est pas celui des frères Ceccaldi. Une curiosité, quoi !

Joachim Kühn en duo avec son frère Rolf à la clarinette :

Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire

*