Flux pour
Articles
Commentaires


Sébastien Llado « Avec deux ailes » (Les Disques de Lily, 2011)

La dernière fois que j’ai vu Sébastien Llado, il était fort tard dans la nuit, les gens discutaient fort et buvaient des bières. On était quelques uns, les yeux et les oreilles grands ouverts, scotchés devant la petite scène de l’after d’Orléans Jazz 2009, à aller d’étonnement en ravissement face aux boucles de trombone et de conques mêlés…

(photo jazzOcentre)

Sébastien Llado a promené son trombone sur bien des scènes.

« Avec deux ailes » est pourtant son tout premier album sous son nom. En leader comme on dit. D’un quartet composé de Leïla Olivesi (piano, Fender Rhodes), Bruno Schorp (contrebasse) et Julie Saury (batterie).

C’est un album plein de groove et d’humour, de swing et de citations, de funk et de poésie. Il y a même du Michael Jackson dedans, au trombone c’est bien plus amusant. Il y a aussi du Brigitte Bardot et du Miles Davis sur la même plage. Coquillages et crustacés…

Mais il y a surtout du Sébastien Llado. Une inspiration sans frontières, voyageant de la pop au free, de la salsa au swing, et de très belles lignes mélodiques où chacun des membres du quartet trouve matière à  broderies. Avec une mention spéciale au charme de la contrebasse, profonde et boisée, de Bruno Schorp.

« Avec deux ailes » , enregistré en public au Sunside à Paris, est édité par les Disques de Lily. Ce nouveau label entend « promouvoir  des coups de coeur, avec un peu d’aventure et d’inconscience, mais beaucoup de motivation ».  Joli programme.

http://www.dailymotion.com/video/xffka7

Le myspace de Sébastien Llado. La chronique de Sophie Chambon sur Citizen Jazz.

8 Réponses à “Sébastien Llado « Avec deux ailes »”

  1. ptilou dit :

    Je l’ai découvert ya trois semaines au Sunset. Musicien intéressant que je souhaiterai revoir avec une autre formation… Il a joué du coquillage…(conque ?) également en complément de son trombone.
    Nouveau look de blog ! bravo ! changement de printemps !
    ;-)

  2. Le Z dit :

    Coucou La Pie !

    En voila un beau move ! Félicitations, j’aime beaucoup ta nouvelle maison ;-)
    Et puis bravo pour cette mise en avant de Sébastien et de ce dernier opus qui se retrouvera également très bientôt dans ma discothèque !
    Je suis d’accords avec toi, Sébastien, c’est tout ça, un musicien qui chante et qui n’a aucune frontière musicale. Le jour ou je l’ai découvert, sur scène, je crois que tous les profs du conservatoire qui étaient présent pouvaient retourner au vestiaire car en 10 secondes, j’ai compris tout de suite que ce type là, il jouait du feu de dieux !
    J’ai été tout de suite touché par son sens mélodique impressionnant et lorsqu’il a sorti ses coquillages, là, je me suis dis, ok ok ok ! Rire
    A bientôt La Pia
    Amitiés

    • Merci cher Z, heureuse que ça te plaise, tu vois que tes conseils n’ont pas été vains !
      Quant à Sébastien Llado, je pense qu’il mérite vraiment d’être mis en avant. Et puis, j’adore le trombone :-)

  3. Tu as vu juste, le disque d’Artaud est dans mes cartons, je l’emporte dans mes bagages, histoire de pas perdre la main pendant les quelques jours de congés à venir bientôt. C’est un disque magnifique !

  4. @Maître Chronique : ce qui est amusant, c’est que j’ai écrit mon billet avant de découvrir la chronique de Sophie Chambon sur Citizen, et que je me suis dit en la lisant : « Tiens, j’aurais bien vu MC chroniquer ce disque » :-)
    C’est comme le Artaud, je suis étonnée de n’avoir encore rien lu sous ta plume…
    @ »Lily » : ravie que ça vous plaise et merci à vous et à Sébastien Llado :-)

  5. Pffff… Tu m’as grillé ! J’ai sous le coude un petit texte pour mon blog, dont j’ai repoussé la publication pour ne pas doublonner avec la chronique de ma collègue Sophie pour Citizen Jazz. Tant pis, je le mettrai en ligne plus vite que prévu :-))
    Et pour le reste, un vrai petit bonheur ce disque !

  6. Merci pour cette chronique tellement plaisante et qui nous réchauffe le coeur!
    Merci pour la musique et à bientôt

Laisser un commentaire

*