10 août 2010
admin

La sensualité du tango argentin



Pour ce premier « dans les pas de », nous avons suivi Carmen Aguiar et Javier Castello, professeur de tango argentin, qui nous font découvrir cette danse si sensuelle.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

#Mardi : les photos du jour



    
Dans le cours de flamenco de Brigitta Luisa Merki, le fameux duende n’est jamais loin…

    

 

 

 

 

Sensualité, le maître-mot du cours de modern'jazz d'Angelo Monaco

Avec Dominique Lisette, le hip-hop rime forcément avec casquette !

  
   ____________________

© Photos NR, Patrick Gaïda

   

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

De retour au stage en famille



L’an dernier, sa grossesse l’avait privée du stage de danse. Fidèle à Darc depuis dix ans, il n’était pas possible pour Julie, de la région parisienne, de louper une nouvelle fois Darc. « L’ambiance et les cours m’ont manqué », sourit-elle. Ce n’était pas non plus envisageable de partir quinze jours sans son p’tit bout de chou. Alors, elle s’est organisée pour l’emmener. « Mon frère et ma belle-soeur prennent également des cours de danse. A tour de rôle, nous gardons Nolan ou sinon je le confie à d’autres personnes avec qui j’ai tissé des liens et en qui j’ai entièrement confiance. Même quand je danse, il n’est jamais très loin de moi. »

Un peu chamboulé par cette agitation, Nolan a du mal à faire des siestes complètes. Même les promenades en poussette n’arrivent guère à l’endormir. « Il est attiré par la musique et le passage des danseurs. » Julie espère qu’il se reposera davantage au camping où la petite famille passera ces quinze jours.

Nolan est encore trop petit pour danser. Mais sa maman sent bien qu’il en meurt d’envie. Il y a de très grandes chances de le revoir dans quelques années fouler les parquets de Darc.

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

Victor, Angelo, Alokapari sur la planète Darc à Châteauroux



Ils sont venus, ils ont vu, ils sont revenus au festival Darc de Châteauroux.
Victor fait des claquettes, Angelo du modern’jazz, Alokapari de la danse indienne.
Et ils nous disent les petits mots du lundi 9 août avant d’aller vite retrouver leurs stagiaires pour le premier cours de danse.

D’autres articles sur le festival Darc dans le dossier spécial à découvrir sur lanouvellerepublique.fr

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

L’entrée en piste des profs



Lors de la traditionnelle présentation de tous les professeurs par Nadia Coulon, directrice de l’école de danse Darc et prof de modern jazz, tous ont été chaleureusement applaudis par les stagiaires.

Extrait de ce moment fort du festival en vidéo.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

#Mardi : pari perdu, c’était blanc !



J’avais pronostiqué orange tango. Perdu ! Le directeur du stage-festival portait une écharpe blanche ce mardi. Un tantinet taquin, Eric Bellet a montré comment il maniait l’art du contre-pied en déployant ostensiblement l’étoffe.

Lundi jaune, mardi blanc… et mercredi ? Argh, le suspense est intenable. Bon, je retente ma chance. Je dis, bleu pour mercredi. Et vous ? Les paris son ouverts…

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

#Mardi : les objets du jour



Humer le parfum de la seconde journée de stage en l’illustrant avec trois objets ? Pari tenu !

La corde

Question forme physique, les Tourangeaux Alexandra et Simon tiennent la corde de ce premier virage de Darc. Au second jour, déjà, ils ont sorti la corde à sauter. Alexandra, en terminale ES au lycée Paul-Louis Courier à Tours, et Simon, en fac de sciences de la matière, sont branchés hip-hop et pratiquent suffisamment toute l’année pour tenir la forme.  Mais ils en demandent plus. Pour leur seconde et troisième années à Darc, Alexandra et Simon ont donc opté pour une bonne séance de saut à la corde et ce, dès le matin. Quinze jours de Darc, autant que l’immersion soit totale. «On a décidé de faire une séance tous les matins, vers 11 h, parce qu’on n’a pas de cours à cette heure-là et on ne perd ainsi pas de temps dans notre entraînement», confie Simon. «C’est excellent pour travailler l’endurance», ajoute Alexandra. Réveil tonique garanti !

L’ordinateur

Au second jour, il est grand temps de donner des nouvelles à la famille, à l’autre bout de la France… ou du globe. Autant dire que les deux postes informatiques installés dans le hall de la MLC Belle-Isle sont assaillis. Heureusement, pour le soir il y a d’autres postes à l’hébergement.

La nouveauté, cette année, n’a pas échappé aux stagiaires. Le blob Darc’NR est né et le panneau jaune estampillé http://festivaldarc.wordpress.com a eu son petit effet dès lundi, au premier jour du lancement de Darc. Hier, le site a pulvérisé son record de connections. Merci à vous ! Et n’hésitez surtout pas à poster vos commentaires ou vos petites annonces, comme Elodie qui propose un covoiturage ou Emeline qui cherche des claquettes. 

Le pass

Bénévoles à l’organisation, officiels, journalistes ne quittent plus leur pass pour deux semaines. On raconte que certains dorment avec. Mais chut ! Le sésame avec la photo de son propriétaire est en tout cas fin prêt pour mercredi, premier soir du festival avec l’ouverture de Zaz et Ben l’Oncle Soul, à 21 h, place Voltaire.

Le champion toutes catégories du pass, c’est bien Jean-Pierre, alias Dudu. Trente-cinq Darc et… 35 participations à son actif. Ce bénévole de la première heure est à la tête de la cafétéria. « Ici, l’ambiance est super sympa. C’est LE point de rencontre du stage. Ces dernières années, on a noté une ambiance un peu plus sérieuse, mais c’est toujours aussi sympa de revenir là chaque été», sourit Jean-Pierre. Et ce mardi matin, toute l’équipe de la cafét’ n’a pas molli. Les bénévoles ont servi la bagatelle de 160 petits-déjeuners. « Au plus fort, on approche les 200», ajoute Dudu. Autant être bien réveillé. Les premiers stagiaires sont arrivés ce mardi dès 7h30 !

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
10 août 2010
admin

Les premiers pas de deux Argentonnaises



Justine et Lison, 15 ans, originaires d’Argenton-sur-Creuse (Indre), viennent pour la première fois au stage.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
9 août 2010
admin

#Lundi : les photos du jour



Les professeurs de Darc, lors de la présentation, en début d’après-midi. On reconnaît notamment Nadia Coulon (modern’jazz) – tout à gauche sur la photo – et la tonique Anne-Marie Porras (modern’jazz).
Heure de pointe, ce lundi, dans le gymnase de Belle-Isle, la promo 2010 des stagiaires Darc avait rendez-vous à la présentation des professeurs.

_____________________

© Photo NR, Patrick Gaïda

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
9 août 2010
admin

#Lundi : les objets du jour



Résumer la première journée de Darc avec trois objets ? A ce défi saugrenu, nous répondons volontiers.

La valise

D'abord l'inscription !

Il y a d’abord eu l’arrivée des derniers stagiaires pour l’inscription. Pas le temps de rejoindre l’hébergement avant les dernières formalités d’usage. Si bien qu’il y avait une belle collection de valises, à l’entrée de la MLC. Dans deux semaines, à la fin du stage, c’est sous les yeux qu’on les retrouvera, les valises…

L’éventail

L'éventail

A 14h, ce lundi, tout le monde avait rendez-vous pour la traditionnelle présentation des professeurs, avant le top départ des cours, une heure plus tard. Quelle chaleur dans le gymnase de Belle-Isle ! Bon, on ne va pas se plaindre du beau temps. Ni des chaleureux applaudissements qui ont accompagné les noms des profs de danse. Du coup, chacun agitait son petit programme des cours pour se donner de l’air (à droite sur la photo). D’autres beaucoup plus prévoyants avaient amené l’éventail.  Et, hop, direction le cours de flamenco de Brigitta Luisa Merki. Olé !

L’écharpe

Lors des discours de présentation, dans le gymnase de Belle-Isle, Eric Bellet a fait vibrer l’applaudimètre. Les salves d’applaudissements des stagiaires n’ont pas non plus manqué la présentation de Louis Pierre Yonsian, le prof de danse africaine, littéralement acclamé. Eric Bellet n’avait bien sûr pas oublié son objet fétiche. Chaleur ou pas, par tous temps, le directeur de Darc ne quitte pas son écharpe. Sabrou l’avait bien remarqué. Aujourd’hui, l’écharpe était jaune soleil. A chaque jour sa couleur. Les paris sont lancés. Qui aura le bon pronostic, pour ce mardi ? Je mise sur orange tango. Allez savoir pourquoi…

_____________________

© Photo NR, Patrick Gaïda

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
Pages :«1...3738394041424344»


Sondage

Quel concert avez-vous préféré ?

View Results

Loading ... Loading ...

Articles recents

Calendrier d'événement

octobre 2020
L Ma Me J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Le site du festival