14 août 2010
admin

#Samedi : les objets du jour



Voir passer la vie de Darc en trois objets du jour… mission accomplie !

Le stylo

Tout le monde connaît maintenant « les darc’ettes » depuis la vidéo postée sur le blog Darc’NR. Tiphanie et Marina profitent des objets du jour pour exprimer une doléance : qu’on arrête de leur embarquer leurs stylos estampillés Darc !  Les fameux crayons du conseil général de l’Indre font fureur. « Particulièrement le rose et l’orange », confie Tiphanie. Ceux-là s’arrachent comme des petits pains, ce qui n’arrange pas les affaires des hôtesses d’accueil. Le stylo bleu, en revanche, à moins la cote. Il peut rester tranquille des heures sur le comptoir d’accueil sans que quelqu’un ne le subtilise… Voilà une remontée intéressante pour le service communication du conseil général.

Le bouquin

Un dictionnaire Français-Latin sur Darc, est-ce possible ? Un jeune Strasbourgeois vient de nous démontrer que oui. On avait bien vu quelques bouquins faire leur bout de chemin sur le stage avec des danseurs plongés dans leurs lectures entre deux cours… mais un livre de référence aussi pointu, jamais. Gilles, 18 ans, étudiant à Strasbourg, ne badine pas avec ses temps libres. Pendant que Morgane, sa chérie, poursuit son stage, lui planche deux à trois heures par jours sur une version de Cicéron.  «Il ne fait pas trop chaud dehors, alors soit je touve une table du côté de la cafétéria, soit je m’installe dans un café en ville », confie le jeune homme qui entre en prépa littéraire à Strasbourg pour tenter ensuite le concours de l’école nationale des Chartes (Paris-Sorbonne). Sacré Darc ! Après les danses latines… les cours de Latin.

Le sac

Pas mal du tout, le sac du conseil régional offert aux stagiaires. Ilya, 24 ans, ne le quitte pas en tout cas. Ce jeune Russe venu pour la première fois sur Darc avec une quinzaine de compatriotes a gagné sa place sur le stage grâce à un concours de chanson française. «Ça s’appelle le Festichant. J’ai naturellement pris le chant, mais j’en profite pour découvrir la danse, avec les cours de modern’jazz et de classique. C’est une bonne découverte. Je vais continuer en Russie». Bon, et que trouve-t-on dans son joli sac noir ? « Une bouteille d’eau, des vêtements, le téléphone portable, un programme du stage… et une partition de « Mambo Miam Miam », signée Benoît Urbain», répond Ilya. Avec un prénom comme le sien on aurait pu penser qu’il aurait plutôt une partition de François Deguelt. Oui, Rappelez vous. Ilya…

Désolé, elle était facile. Je sors… En tout cas, très sympa ce jeune Ilya.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
14 août 2010
admin

#Samedi, couleur vert espoir



Le symbole de la jeunesse éternelle colle à la peau de Darc. Le directeur a donc opté pour le « vert Saint-Étienne », pour reprendre l’expression d’une consoeur de Bip TV.  Gros piège, la couleur n’était pas proposée dans le sondage d’hier… bravo au seul gagnant qui avait coché la case « autre couleur ». Voilà comment l’étoffe verte du jour d’Éric nous permet de clore de belle manière une semaine de concours sympa qui nous aura montré un tout petit aperçu de sa collection d’écharpes.  Mais notre petit sondage continuera en seconde semaine, alternant vos avis (votez aujourd’hui pour votre concert préféré) et des petits quizz…

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
14 août 2010
admin

Éric vous raconte l’épopée des Nigérians



Plus besoin de le présenter, Éric Bellet est aujourd’hui connu de tous les stagiaires. Pour nous, le directeur de Darc a bien voulu « raconter son Darc ».
L’arrivée des Nigérians est l’épisode qui l’a le plus marqué cette année. Mais attention Éric, chaque édition réserve son lot de surprises … et celle-ci  est encore loin d’être terminée.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
14 août 2010
admin

Aniurka et Antoine : deux danseurs muy caliente !



Aniurka Balanzo et Antoine Joly assurent les cours de salsa au stage de danse. Deux danseurs de grande classe !

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
14 août 2010
admin

Quelque chose et Gérard Lenorman



Avant de monter sur la scène du festival Darc 2010, Gérard Lenorman parle du public, de la scène où il est « là pour vivre », conseille aux jeunes artistes de s’écouter pour durer et, peut-être, d’être un peu moins sauvages que lui.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
13 août 2010
admin

#Vendredi : les photos du jour



Avec Aniurka, les cours de salsa, chaque soir, à 18 h, place de la République, à Châteauroux, c'est soleil garanti. © Photos NR, Patrick Gaïda

Jean-Pierre De Buck, le président de l'association Darc qui colle les affiches... Il faut tout faire dans cette maison ! © Photos NR, Chantal Pétillat

C'était Vendredi 13 aujourd'hui et sur le site du stage, des stagiaires se sont laissés tenter par une petite grille... © Photos NR, Sébastien Acker

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
13 août 2010
admin

Carmen Maria Véga : dédicace à la NR



Carmen Maria Véga est peut-être hâbleuse, gouailleuse, forte en gueule, lorsqu’elle joue le jeu de la dédicace à la NR, elle le fait avec humour.

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
13 août 2010
admin

Éric Toulis vient de se garer…



Avec son complice salbrisien Brahim Haïouani, Éric Toulis sera sur la grande scène du festival Darc, ce soir, à 21 h, place Voltaire (concert gratuit), avant de laisser la place à Carmen Maria Vega. Il vient de débarquer cet après-midi dans un drôle de petit véhicule orange… couleur «écharpe du jour d’Éric Bellet ».  Tout ça pour dire que son spectacle 100 % nouveau, avec l’humour comme ingrédient indissociable du personnage, ça déménage !

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
13 août 2010
admin

Gérard Lenorman : « J’ai vraiment pris mon pied »



Dès sa sortie de scène jeudi soir, Gérard Lenorman s’est confié aux lecteurs du blog Darc’NR : « C’était bien? En tout cas, moi j’ai vraiment pris mon pied. Le public a été super réceptif.  C’est pour vivre des moments comme ceux-là que je fais de la scène. »

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS
13 août 2010
admin

La lettre de Renan Prevost, vainqueur de la bourse du conseil général



Renan Prevost, 14 ans, a ému le conseil général en écrivant la lettre qui lui a donné la chance de participer au stage Darc, cette année. Retrouvez son portrait, dans La Nouvelle République de demain. En attendant, voici la fameuse lettre de ce petit Billy Elliot castelroussin.

_____________

Monsieur le président du Conseil général de l’Indre,

Je ne sais pas si toutes les lettres débutent comme cela. C’est sûr, j’ai réfléchi un petit peu avant de commencer la mienne. Je ne  savais pas par quoi entrer le sujet ; mais… me vient alors une idée.

Moi, quand j’étais petit, à la cantine, on nous servait des tartes aux fraises. Oui je sais on va penser « qu’est ce donc cela », ou plutôt, où vais-je en venir ?  » C’est tout simple, mes amis m’avaient fait part d’un proverbe, ou autre, je ne sais comment qualifier cela. Ce proverbe était : « Manger ce que l’on préfère en premier ».  Evidemment je mangeais les fraises…
Pour ma lettre, je vais commencer par ce que je préfère en premier : le stage Darc. Mais c’est que je n’ai pas trop fait puisque je me suis lancé dans un tas d’explications embarrassantes. Bon, commençons… Je ne sais pas si vous avez eu l’honneur, Monsieur le Président, de participer à un stage, moi oui, car il y a deux ans, c’est grâce à vous que j’ai pu en bénéficier. je vous remercie d’ailleurs du plus profond de moi-même. Je vais donc de ce pas vous présenter le stage Darc.

Bip-bip-bip, le réveil sonne, il est 7h30 du matin. Je me prépare en vitesse. Enfin, ce que je peux, car avec mes courbatures (hé hé, j’ai dû trop forcer sur la danse africaine moi !) Je prends un bon petit déj’ car il vaut mieux pour tenir une journée de stage. Vite ! Il faut que je me dépêche. Déjà, dans cinq minutes, le premier cours commence.

Le temps de saluer des copains, des professeurs que l’on retrouvera dans la journée. Je rentre dans la salle et un bon casse-tête que le professeur nous a préparé. Qui va trouver la  bonne réponse ? Ah ! Ce n’est pas moi, je prendrai ma revanche demain. Le professeur nous fait de superbes tours qu’il nous apprend mais déjà l’autre cours arrive. Allez ! Et un, deux, trois, keshada. Ouaaaah ! Pfff ! Les chocolats de Pâques,  c’est mauvais, l’année prochaine, je limite ma consommation. Ah ! on a  changé de cours, nous sommes en improvisation théâtrale. On met les masques (au figuré, on n’en met pas mais cela veut dire que l’on change le personnage que l’on a en soi) Que vais-je inventer… ça y est, déjà la moitié de la journée. Une petite pause, hop ! C’est parti pour la barre à terre. Un, deux, trois et pointe, flex et … Pfiou ! Plus jamais je mange de chocolats de Pâques; déjà, ce matin, en capoeira on les sentait, mais alors là… Oh, mais nous nous retrouvons sous le soleil de l’Afrique. C’est parti pour danser…

Oups, désolé nous sommes arrivés au mime, j’avais oublié qu’il ne faut pas parler mais que l’on peut quand même écrire. Ca y’est, c’est la fin de la journée. Bon, bah, moi après tous ces mouvements, je vais aller me coucher.
Oh, mais j’avais oublié le plus important. Si je vous ai parlé de tout cela, c’était pour vous montrer à quel point j’aimerais pouvoir refaire tous ces moments uniques cette année.

En vous présentant mes salutations les plus sincères et vous remerciant de m’avoir écouté.

Renan Prevost

   ____________________

© Photos NR, Patrick Gaïda

  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS


Sondage

Quel concert avez-vous préféré ?

View Results

Loading ... Loading ...

Articles recents

Calendrier d'événement

octobre 2020
L Ma Me J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Le site du festival