Quoi de neuf pour le paiement de contenu en ligne ?

Je partage assez le point de vue d’Erwann Gaucher quand il condmane les sites internet de presse déclinant sur internet leur offre de paiement. Il invite fort justement les éditeurs à inventer de nouveaux modèles économiques.

Les internautes ont été éduqués – à tort ou à raison – à trouver du contenu gratuit sur internet. Changer cet usage, à court terme, sans pénaliser l’audience des sites se révèle un vrai casse tête auquel personne n’a trouvé de réponse probante.

Certains modèles « innovants » font leur apparition, et ils méritent bien que je prenne un pepito.

Le premier initié par wikipedia est celui du soutien, du don. C’est une rémunération au mérite, à la satisfaction. Elle répond d’un engagement fort du lecteur à la marque. L’internaute reconnaît les bénéfices qu’il tire de l’utilisation du site, comprend que le contenu, l’organisation et la technologie mettant en scène le site a un coût et qu’en qualité de service privé, aucune entreprise n’est philanthrope. Chaque internaute donne en fonction de ses moyens et de la valeur estimée du service rendu.

Le monde diplomatique surfe fort justement sur cette tendance par le biais de messages subtilement égrener au fil de la lecture du site.

écran du monde diplomatique

Ecran article du Monde Diplomatique

Présentes en tête et en pied d’article, des boîtes éditoriales invitent l’internaute à soutenir le site avec des expressions choisies. Les consommateurs étant de plus sensibilisés aux notions de consommation responsable, le don a le vent en poupe.

Autre modèle innovant, celui que les français ont vu débarquer début mai sur Dailymotion : FlattR. Le principe est simple, je crée mon compte sur le site FlattR et le crédite via un compte paypal ou ma carte bleue. Je décide des montants de contribution aux sites supportés : 2, 5, 10 ou 20 euros.


Flattr micropayments – how does it work? par flattr 

A chaque fois qu’un contenu m’a séduit, je clique sur FlattR comme je le ferai sur « like » de facebook.

L’argent est ensuite versé aux sites que j’ai décidé de soutenir moins les 10% pris par FlattR. Limite de ce concept, seuls les sites partenaires de FlattR peuvent bénéficier des donations mais on peut parier qu’avec le partenariat signé début mai avec Dailymotion, d’autres sites lui emboîte le pas.

Moins innovant, le paywall sur lequel je me suis largement exprimé lors d’un précédent post.

Et vous connaissez-vous des modèles de remunération innovants pour la vente de contenu en ligne ?

About Thierry Picard

Directeur Internet du groupe media La Nouvelle République du Centre Ouest. Intervenant pour le groupe Stratégies expertises ecommerce, ergonomie et emarketing
E-commerce, Média, Social, Tendances , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>