A la Manu, des ouvriers belges soutiennent l’effort de guerre

Défilé des Belges le 21 juillet 1915 sur le pont Henri-IV pour célébrer la fête de l'Indépendance de la Belgique. (Source : Archives municipales de Châtellerault, fonds Arambourou)

Défilé des Belges le 21 juillet 1915 sur le pont Henri-IV pour célébrer la fête de l’Indépendance de la Belgique.
(Source : Archives municipales de Châtellerault, fonds Arambourou)

Marie-Claude Albert, Pierre Bugnet, David Hamelin et Patrick Mortal ont publié en septembre dernier (chez Geste Editions) un ouvrage imposant sur l’histoire des hommes qui ont fait la Manu.

La rédaction châtelleraudaise de La Nouvelle République/Centre Presse a décidé de consacrer à cette bible, jusqu’au mois de juin prochain, une série d’articles signés des deux auteurs châtelleraudais Marie-Claude Albert et Pierre Bugnet.

Ces chroniques hebdomadaires sont également relayées ici, sur Zoom Arrière.

Les premiers étrangers en 1914 sont belges

De nombreux étrangers ont participé à l’effort de guerre national en travaillant à la Manu durant la Première Guerre mondiale. Parmi eux plus de 200 Belges.

Le nombre des étrangers a plus que d

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Cette entrée a été publiée dans Arrête ton manuchard, La vie, Les gens, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.